70-346 practice exam 300-070 braindumps 300-135 item pool 400-051 exam questions

Le forum des auditeurs : effets secondaires, l’amour, doute sur des symptômes – Comité des familles

Actualité

  • Home / EmissionsLe forum des…
Le forum des auditeurs : effets secondaires, l’amour, doute sur des symptômes

Le forum des auditeurs : effets secondaires, l’amour, doute sur des symptômes

flower-887443_1280.jpgLe forum des auditeurs : effets secondaires, l’amour, doute sur des symptômes.

Cristina : Vivre avec le VIH, une heure chaque semaine et c’est le moment du Forum des auditeurs.

Bouzriba

Salut à tous je viens de terminer un traitement de 8 semaines à base de Viekirax et Exviera. Je suis épuisé. J’aimerais savoir combien de temps faut-il pour récupérer. Merci.

Sandra : Je suppose qu’on parle d’hépatite C? Vu les noms des traitements et je le sais parce que c’est quelqu’un qui a laissé un message suite à nos nombreux commentaires sur le traitement hépatite C. Moi malheureusement je n’ai pas de réponse à lui donner, je lui conseille d’appeler l’association SOS Hépatites 0 800 004 372.

Cristina : Cette fois nous avons sélectionné pour le forum des auditeurs un message que normalement on aurait mis dans les annonces du cœur, parce que c’est une annonce d’une personne qui cherche quelqu’un. Mais j’ai envie de vous le lire pour que vous puissiez me dire qu’est-ce que vous en pensez.


Neange Clarisse

Salut je suis Neange Clarisse ce site me fait revivre. S’il te plaît Sandra aide-moi à trouver l’amour vrai et durable. J’ai perdu tout espoir. Je suis camerounaise âgée de 28 ans célibataire sans enfant. Je vis au Cameroun, esthéticienne de profession. J’aimerais trouver mon âme soeur. Le temps passe si vite que je me pose la question si je vivrai le bonheur aussi un jour. Je prends bien mon traitement et je suis indétectable. J’ai coupé tout contact sexuel, ça fait 2 ans, juste après avoir appris mon statut. Alors si toi qui me lis est prêt, fais-moi revivre l’amour et je t’en donnerai en retour.

Cristina : Vous voyez, il y a beaucoup de personnes dans la même situation de nos invitées, je ne sais pas si vous avez envie de commenter ce message, ce cri qui nous vient du Cameroun.

Yann : Je sais qu’il y a beaucoup d’associations au Cameroun, donc peut-être elle peut se rapprocher aussi d’associations qui sont sur place, mais c’est vrai qu’elle peut trouver l’amour à distance, par internet.

Sandra : Moi je dirais que quand elle parle de ce désir sexuel qu’elle n’a plus, elle a tout stoppé pendant 2 ans, c’est long et malheureusement je sais que Yann, quand tu reçois des nouvelles personnes en entretien d’accueil tu as l’habitude d’entendre ça. C’est vrai qu’à l’annonce de la séropositivité apparemment c’est un choc tellement terrible qu’on a plus du tout envie.

Yann : C’est sûr que ce n’est pas la fête du slip ! Une fois qu’on apprend qu’on a ce statut-là, il faut reprendre confiance en soi, en estime de soi, et ensuite s’intéresser aux autres. Vous savez, certaines personnes disent c’est incroyable je ne rencontre personne, mais c’est parce que finalement on n’est même pas tellement disponible à rencontrer quelqu’un. Je pense que dans la chimie de l’amour ça se sent quand quelqu’un n’est pas disponible, que ce soit par des histoires anciennes qu’on n’a pas encore tournés, ou parce qu’on n’est pas disponible parce qu’on n’a pas la tête à ça, mais petit à petit, en refréquentant le monde associatif, en reprenant confiance, en riant, je repense à Ilaria quand elle propose la musicothérapie, où ils peuvent chanter, crier, ça dégage tellement de choses. Donc toutes les expressions sont bonnes pour se retrouver et de nouveau s’aimer un petit peu.

Mohamed : Moi je voulais rajouter que les annonces du cœur sont faites pour ça, c’est un peu pour retrouver la personne qui a le même statut que lui, c’est-à-dire séropositif, donc à partir de là c’est un peu plus facile pour prendre des raccourcis. Après ça ne veut pas dire que l’amour est parfait, que l’amour est certain, mais libre à chacun de voir son profil et c’est bien ces petites annonces, ça permet à chacun de pouvoir échanger et de voir s’il y a plus si affinités.

Cristina : Exactement. Merci pour vos commentaires, et j’espère que Neange Clarisse va nous écouter ou nous lire sur le site Comité des familles. On continue avec un dernier message.

Melaine

J’ai fait un test il y a six mois, c’était négative, mais là je ressens des symptôme pas trop bien, diarrhée tout les jours, maux de tête, démangeaisons, douleurs articulaires. Je suis allée refaire mon test VIH mais malheureusement on ne le fait plus dans la ville de Pointe-Noire au Congo. Je ne sais pas quoi faire.

Sandra : Il faudrait qu’il trouve un autre endroit pour faire un test. Parce qu’il dit que ça ne se fait plus à Pointe-Noire. Après les symptômes décrits, diarrhée, démangeaisons, tout n’est pas relié au VIH non plus. Il peut s’agir d’une autre infection, malheureusement il y a tellement de maladies sur terre, il ne faut pas non plus paniquer comme ça et se dire que c’est le VIH, ça ne sert à rien en plus, parce que plus on panique et plus le corps va manifester, on peut avoir des poussées de fièvres, de la diarrhée. C’est possible aussi qu’il ait mangé quelque chose qui ne fallait pas, donc surtout pas paniquer et j’espère qu’il aura l’occasion de refaire un test. En tout cas, l’inquiétude ne mène à rien, donc courage et j’espère que ça ira pour toi.

Transcription : Cristina Rosati

2 Comments

  • Le forum des auditeurs : effets secondaires, l’amour, doute sur des symptômes
    Bonjour Mesdames Cristina et Sandra.

    C’est Maze R de Bukavu à l’Est de la RDC.

    La situation de Mélanie est semblable à la mienne. J’avais eu un rapport non protégé en janvier 2017, en mai de la même année j’ai été attaqué par le paludisme. voire interné à l’hôpital pour les soins. J’étais guéri.
    Quelques semaines plus tard, j’ai senti des gargouillements dans mon ventre et des douleurs intempestives des articulations, des muscles et aisselles. Aussi de maux de tête, mal de gorge.

    Ayant la peur, je ne me suis pas dépisté à ce temps là.
    En octobre, j’ai brandi la peur et je m’étais dépisté avec comme Résultat NÉGATIF. On ne m’a que conseillé.
    En janvier 2018, ces douleurs sont revenues avec une grippe.
    En mars, à l’hôpital encore mais en vain: Absence des matériels (réactif…), or aller dans d’autres structures sanitaires il y’a assez de gens or j’ai peur que ces gens se moquent de moi, car je ne supporterai pas le résultat s’il vient contraire du 1er.

    J’ai besoin de vos conseils.

  • Le forum des auditeurs : effets secondaires, l’amour, doute sur des symptômes
    Bonjour Maze,

    comme nous l’avons dit aussi pour le message de Melaine, tout n’est toujours pas relié au VIH. Vous avez bien fait à vous faire dépister et le résultat était négative. Les symptômes que vous décrivez peuvent être lié à n’importe quelle autre maladie. Mais si vous voulez vous faire encore dépister, vous pouvez aussi vous adresser éventuellement aux associations qui sont sur le territoire, comme Médecins sans frontières, par exemple, et vous faire à nouveau dépister. Bon courage et surtout soyez tranquille et confiante.

    Cristina

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.