Distinction entre le sexe et la sexualité

, par Sandra

Distinction entre le sexe et la sexualité

Sandra : Petite mise au point. Sexe et sexualité, est-ce la même chose ?

Johnson  : Sexe et sexualité ont des éléments en commun parce que sexualité et sexe ont quand la même source, le même radical. On a sexe qu’on retrouve dans les deux mots. Mais je pense que le sexe c’est l’organe et puis la sexualité c’est la pratique ou l’utilisation des organes sexuels. Donc pour moi sexe et sexualité sont quand même liés puisque c’est avec le sexe qu’on pratique la sexualité. Donc pour moi les deux mots sont liés, bon maintenant au spécialiste de nous dire un peu plus.

Sandra : Antigone, es-tu d’accord avec Johnson ?

Antigone Charalambous : Alors pas tellement (rires). Pour tout reprendre, le sexe c’est quelque chose qu’on ne sait pas d’ailleurs pourquoi il existe. C’est quoi le sexe ? C’est une question de gamètes, c’est la question d’organisme qui a un code génétique femelle et mâle. À quel moment cette distinction s’est faite ? C’est assez énigmatique. On ne sait pas. Ca fait partie de l’évolution des espèces. On remarque plusieurs espèces, pas toutes (je ne suis pas biologiste, mais je m’intéresse heureusement quand même vu ma formation à la biologie), pas toutes les espèces par exemple ont une reproduction sexuée. On pense nous que toutes reproductions nécessitent 2 gamètes, un sexe femelle et mâle. Les fameux spermatozoïdes et les fameux ovocytes qui doivent se rencontrer. En fait non, il y a des organismes qui ont une reproduction. Donc c’est assez énigmatique. Du coup une fois qu’on a plus ou moins défini le sexe (les biologistes m’excuseront de l’imprécision de mes explications) on a la sexualité. La sexualité c’est quoi ? C’est un comportement qu’on associe à un sexe femelle ou un sexe mâle. C’est les caractéristiques que vont prendre, le comportement aussi, les caractéristiques physiologiques plutôt physiques que peuvent avoir les différents organismes, mais aussi chez nous mammifères, un comportement bien précis entre autres qui seraient déterminés par le sexe femelle ou mâle. Donc nous, c’est plus particulier parce que la sexualité telle que nous l’entendons rentre aussi dans des codes culturels et sociaux où là le comportement se complique encore plus. Il est déterminé aussi par des facteurs relationnels, des facteurs sociaux, des notions par exemple l’intimité ou en fait tout est revu un petit peu à travers le prisme de la culture, de l’art peut-être, de l’esthétique, de toutes ces choses. Donc c’est pour ça que la sexualité humaine, on va dire, est un petit peu plus difficile à décoder ou plus complexe qu’une sexualité d’autres mammifères ou d’autres êtres ou organismes vivants.

Transcription : Sandra Jean-Pierre