Conditions de vie des personnes séropositives dans les Antilles, en Guyane et à la Réunion

Articles de cette rubrique

  • Nou pa ka joué

    , par Sandra

    Sandra : J’avais envie de vous faire découvrir une chanson qui s’appelle « Nou pa ka joué ». Un clip de prévention en fait financé par l’INPES. Je l’ai déjà diffusé à l’émission mais on n’en a jamais parlé ensemble. Donc là, comme c’est le thème, je vous propose d’écouter ça et puis vous me donnerez votre avis (...)

  • Etre un étranger séropositif dans les DOM : un vrai casse-tête

    , par Sandra

    Tina : Mais est-ce qu’en terme de politiques publiques les budgets alloués, les actions mises en place sont proportionnellement à la hauteur ou est-ce que là-dessus on pourrait dire qu’il manque de moyens et d’actions mis en place dans justement, en Guadeloupe, en Guyane par rapport à ce qui se fait (...)

  • Travailler dans les DOM : pas facile pour les séropositifs

    , par Sandra

    Sandra : Parlons de la situation économique des personnes vivant avec le VIH dans les DOM. J’ai vu dans le rapport que ce n’était pas la joie. Des revenus bas, un taux d’emploi inférieur à la moyenne nationale. Qu’est-ce qui se passe ? Est-ce que c’est propre aux personnes séropositives vivant dans les (...)

  • Des activités créées par et pour les familles vivant avec le VIH

    , par Sandra

    Sandra : C’est comme ça aussi que ça se passe au Comité des familles. On s’intéresse d’abord aux besoins des personnes pour ensuite faire des activités ?
    Tina : Tout à fait. C’est un questionnaire qui recueille les besoins dont le but est d’avoir une image de la situation des personnes au moment où ils (...)