Rubrique culturelle : la version originale de la célèbre chanson « Caruso »

, par Sandra

JPEG - 177.4 ko
Lucio Dalla
Rubrique culturelle : la version originale de la célèbre chanson « Caruso »

Yann : Dimanche 8, nous étions avec le Comité des familles, nous avons été voir un spectacle dans ce magnifique théâtre du Châtelet, toujours des invitations par Culture du cœur, qu’on remercie. On était une douzaine, ça a été un grand moment, figurez-vous que c’était les Daft Punk qui nous ont donné un petit cours de DJ pour les gamins avec toujours un grand côté ludique dans ce cadre merveilleux. Donc on était 4 enfants et 5 adultes et les enfants ça allait de 4 ans à 11 ans. Ils ont tous accroché, ils sont partis avec des petits jouets. C’était bien sympa. Donc n’hésitez pas quand vous voulez profiter des sorties enfants qu’on fait au Comité des familles, un seul numéro, 01 40 40 90 25.

Je voulais aussi vous dire qu’avec notre ami Nicole déléguée au Comité des familles, on va mettre en place une petite soirée comme on avait fait un peu littéraire, c’était en janvier, que représente pour vous la liberté. Là on propose en fin de compte, mais on aura le temps d’y revenir, une soirée le 20 mars le vendredi où on fera un petit peu, chacun amènera soit une peinture, soit un morceau de musique, soit un texte, soit un livre qui a bouleversé sa vie, qui l’a touché et voilà, sur un temps de 10-15 minutes, il n’y a rien vraiment d’arrêter, chacun pourra expliquer pourquoi ce choix. Donc on trouvait ça symapet ça libère les langues et ça permet à chacun de voir un petit peu qui il est et dans quel domaine il aime se retrouver dans l’art.

Pour la musique, la semaine dernière comme vous vous rappelez, on a reçu mon ami Stéphane Sanseverino qui en plus d’être venu à la radio, nous a promis, donc je le répète, car s’il nous entend c’est toujours bien de lui rappeler, qu’il sera un des nôtres si on a besoin de lui sur un événement ou quoi que ce soit. Je remercie aussi Les Françoises, Les Damoiselles qui sont devenues des amis du Comité des familles et que j’espère, on pourra faire des petites choses avec eux. Notamment pour la fête de l’émission de radio mais ça, on en reparlera. Et puis vous dire aussi que notre ami Stéphane était et est toujours un parisien d’origine napolitaine mais nous restons dans le pays des arts, de la pasta, avec toutes ces femmes sublimes, je parle de l’Italie bien sûr. Monsieur Lucio Dalla. Ca ne vous dit peut-être rien et pourtant quand vous allez entendre ce morceau qui a traversé toutes les frontières, un des morceaux les plus connus, je parle de Caruso qui a été repris aussi bien par Pavaroti que par Florent Pagny pour ne citer que lui, a fait un monstre tube avec cette reprise de Caruso donc ce jeune homme Lucio Dalla commence comme clarinettiste dans les groupes de jazz. Il est un des premiers à faire le Festival de jazz à Antibes mais il faut attendre 1997 pour que Lucio Dalla trouve son propre style et débute vraiment sa carrière solo. C’est en 1986 que Lucio s’impose totalement, hors d’Italie notamment, avec le titre Caruso. C’était effectivement un hommage à Enrico Caruso, un grand ténor. Ce titre devient un véritable stantard une fois repris par Andre Boccelli, Pavaroty comme je vous disais et bien d’autres. Je ne vais pas vous dire grand-chose mais j’avais envie de rester dans une petite touche italienne. C’est un plaisir de partager ce moment avec vous et cette version originale que vous n’avez peut-être jamais entendue qui est donc la création de ce morceau qui après a été repris et c’est par les reprises qu’on l’a vraiment découvert. À toi Lucio.

Transcription : Sandra JEAN-PIERE