Emission de radio du mardi 2 septembre 2014

Articles de cette rubrique

  • Gardons le soleil avec « Sunny » chanté par Ayo

    , par Sandra

    Sandra : Avant d’écouter Yann qui nous a préparé une rubrique culturelle j’attire votre attention sur deux prochaines soirées au Comité : l’assemblée des familles qui se déroule maintenant tous les jeudis de 19h à 21h. Elle aura pour thème cette semaine l’émission de radio donc bien sûr j’y serai peut-être (...)

  • Des thanatopracteurs contre la levée de l’interdiction des soins de conservation funéraire pour les personnes séropositives et hépatites

    , par Sandra

    Micro-trottoir réalisé par Lucas Vitau, suivi du débat avec les deux thanatopracteurs
    Françoise : Je suis retraité
    René : J’ai 69 ans et je suis retraité bien sûr.
    Jacques : Photographe, j’ai 41 ans.
    Frédéric : Je m’appelle Frédéric, j’ai 38 ans et je suis professeur de sciences économiques et sociales. (...)

  • Christelle : « Je suis transgenre et fière de l’être »

    , par Sandra

    Christelle a écrit ce message suite à cet article publié sur notre site : Qui sont les personnes transgenres ?
    Bonjour à tous et à toutes, je suis transgenre et j’en suis fière. Je suis un homme à qui l’on a dit toujours « bonjour madame ». Très humiliant quand tu as 16/18 ans. Toute ma vie cela a été (...)

  • Floflo : « Je cherche mon âme soeur pour fonder un couple solide »

    , par Sandra

    Voici la petite annonce de Floflo :
    Je suis Floflo, j’ai 45 ans, je travaille et je cherche mon âme soeur pour fonder un couple solide. L’amour sincère et la fidélité. Mon type de femme, peu importe la couleur, du même statut que moi. J’aime le sport, le cinéma, les sorties et la cuisine africaine. (...)

  • Yann raconte une semaine de traitement hépatite C sans interféron

    , par Sandra

    Sandra : Yann je vais te laisser la parole. Tu as commencé la semaine dernière ton nouveau traitement pour te débarrasser enfin de ton hépatite C. Raconte nous comment ça ce passe.
    Yann : Les auditeurs le savent, tu pourras rappeler mon témoignage quand à l’époque je me battais plus ou moins pour (...)