Parlons à nos enfants des crimes contre l’humanité

, par Sandra

JPEG - 52.8 ko
Parlons à nos enfants des crimes contre l’humanité

Sandra : Aujourd’hui c’est la journée de mémoire de l’holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité. Joëlle Hist.

Joëlle : Cette date marque l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. En France, cette journée a été instituée en 2007. Chaque année, le ministère de l’Éducation nationale invite la communauté éducative à engager une réflexion avec les élèves sur l’holocauste et les autres génocides reconnus tels que le génocide arménien, cambodgien ou tutsi en liaison avec les programmes scolaires.

Sandra : Yann, est-ce que tu sais où s’est passé le génocide des Tutsis ?

Yann : Au Rwanda.

Sandra : Exact. Continue Joëlle.

Joëlle : Cette année, le mémorial de la Shoah fête le 70ème anniversaire de la libération des camps d’Auschwitz sur son parvis. François Hollande, y a donné un discours avant de se rendre à Auschwitz. Cette célébration se fait cette année dans un contexte d’inquiétude de la communauté juive, 3 semaines après les attentats djihadistes dans lesquels 4 juifs ont été tués.

Enfin pour finir je vais vous parler du film « Les héritiers », réalisé par Marie-Castille Mention Char, sortie en salles en décembre 2014. Ce film a été écrit à partir d’une histoire vraie, celle d’une classe de seconde en échec scolaire dans un lycée de Créteil, qui sous l’impulsion d’un professeur d’histoire-géographie, décide de passer le concours national de la résistance et de la déportation. Même si celui-ci n’a pas rencontré un succès unanime, il a tenté de mettre en lumière l’appropriation du travail de mémoire par l’éducation et l’école.

Sandra : Vos réactions sur le site comitedesfamilles.net. Yann est-ce que tu l’as vu ce film « Les héritiers » ?

Yann : Non, c’est avec Ariane, … comment elle s’appelle la comédienne que j’aime beaucoup, qui est de Marseille, tu sais, qui a fait Marius et Janette ?

Sandra : Oui exact, c’est avec elle, j’ai oublié son nom aussi.

Yann : Je perds son nom, il va peut-être me revenir avant la fin de l’émission. Mais c’est toujours un cinéma humaniste et très intéressant et je crois tellement en l’investissement des professeurs qui vont de ce fait là intéresser leur enfant. C’est un petit peu le cas quand tu as un professeur d’histoire qui ne te passionne pas, c’est difficile de rentrer dedans, pareil pour la géographie.

Sandra : Pour toutes les matières en fait.

Yann : C’est vrai.

Sandra : C’est vrai. Moi je l’ai vu le film « Les héritiers », je le recommande vraiment, un très bon film, moi j’ai passé un super moment et puis on apprend des choses, c’est à la fois drôle, touchant, pédagogique. Ca fait du bien de voir un professeur qui se soucis des élèves qui ne sont pas tout de suite intéressés par les longues études et tout, voilà, c’est sympa à voir quoi. Donc vos réactions sur le site comitedesfamilles.net.

Transcription : Joëlle Hist