Forum des auditeurs : « Je suis sidérée par l’interdiction des soins funéraires pour les séropositifs »

, par Sandra

PNG - 26.4 ko
Forum des auditeurs : « Je suis sidérée par l’interdiction des soins funéraires pour les séropositifs »

Bonjour,

Je viens de « tomber » sur cet article :

L’absurdité de l’interdiction des soins funéraires pour les séropositifs

et je suis sidérée qu’en France il y ait ce genre de pratique dans un pays qui se dit pays de la liberté où tout parait beau. Imaginez la détresse de la famille, notamment d’un parent de ne pas pouvoir embrasser son enfant une dernière fois, c’est honteux ! N’y a-t-il pas de pétitions en court pour hurler haut et fort cette pratique ?
Sabrina

Sandra : Sabrina, oui il y a une pétition qui a été menée par Jean-Luc Romero, président de l’association ELCS, Élus locaux contre le Sida, que vous pouvez retrouver sur le site elcs.fr, que nous avons aussi relayé sur notre site comitedesfamilles.net et d’ailleurs si vous avez lu cet article, vous avez dû voir les liens qui menaient à cette pétition. Allez-y, il est toujours tant de signer, parlez-en autour de vous, c’est vraiment important. Les choses sont vraiment en train de bouger. Ca fait longtemps que Jean-Luc Romero en parler, ça met du temps mais là je pense vraiment que cette année, cette ligne en trop, ridicule, va pouvoir disparaître. Yann, tu n’étais pas présent à cette émission et je sais que tu avais beaucoup regretté parce que c’est quelque chose que tu soutiens aussi.

Yann : Oui, quand je vois que c’est un combat que toutes les associations, tous les patients, toutes les familles mènent depuis longtemps, que ce soit pour le non-acharnement thérapeutique, de mourir dans la dignité par exemple et tout ça, on est sur le même combat. Je trouve ça totalement scandaleux. On dirait vraiment encore l’époque des pestiférés. On enlève les derniers moments qui sont les plus importants où il y a un recueillement aux personnes. C’est une pétition que j’ai déjà signée. À Solidays, il y avait déjà des stands pour sensibiliser à tous ça. Donc, je suis même encore étonné que la loi ne soit pas encore passée. Donc messieurs, les quelques-uns qui restent de gauche, faites votre partie pour bien délimiter les choses. J’en parle aux politiques. C’est lamentable.

Sandra : Oui, c’est lamentable. Il y a d’autres lois qui passent plus rapidement. Il y a des réformes qui ont été faites, par exemple, je pense au mariage, ça s’est fait super rapidement, pourquoi ça, ça existe depuis des années, pourquoi ce n’est pas encore retiré ? Faites votre boulot !

Yann : Ou alors, qu’ils prouvent vraiment qu’il y a des risques tu vois, sur une contamination, sur quoi que ce soit, on émane des... (rires).

Transcription : Sandra Jean-Pierre