Le VIH vu du web, par Alexandre Bordes : Sida Info Service en observation pendant 6 mois

, par Sandra

JPEG - 379.3 ko
Le VIH vu du web, par Alexandre Bordes : Sida Info Service en observation pendant 6 mois

Sandra : C’est parti pour la rubrique le VIH vu du web. Désolée, raccourcie mais la semaine prochaine, promis Alexandre, je te laisserai toute la place.

Alexandre : Sans problème. Je garde ma frustration (rires). Il y a deux semaines, je vous parlais cette fois de Sida Info Service, vous expliquant la galère judiciaire dans laquelle ils étaient. J’ai contacté l’attaché de presse de Sida Info Service donc je reviens vers vous pour vous dire combien de temps avant l’arrivée au terme de la période d’observation, qui doit déterminer s’il y a liquidation judiciaire ou si l’association peut continuer son activité.

SIS Association, donc Sida Info Service, continuera son activité une période d’observation qui durera 6 mois, à partir de début mars. La ligne téléphonique de Sida Info Service, le 0 800 840 800, sera toujours en service pendant ces 6 mois.
La première échéance arrive courant mai. Le 12 doit être présenté un projet de plan de continuation, pour déterminer des moyens économiques viables pour que l’activité continue.

Quelles peuvent être ces moyens ? Selon Sida Info Service, plusieurs mesures sont envisagées. Des réductions diverses de coûts, des éventuelles restructurations (donc moins d’emplois), ou un recentrage de l’activité de Sida Info Service. Parce que cette association n’a pas qu’un service d’écoute, que ce soit des conférences en direct, par exemple. Ainsi, un recentrage permettrait de recentrer les activités sur l’écoute téléphonique, on rappelle que le numéro de Sida Info Service est inscrit en gros sur les autotests de dépistage VIH, c’est donc primordial.

Pour le reste, Sida Info Service est mis sous tutelle du Tribunal de Grande Instance, et si d’autres subventions que l’INPES doivent être trouvées, il est à penser qu’elles le seront, avant les 6 mois, pour sauver l’activité d’écoute, au moins.

Je vous invite à écouter ma chronique explicative des enjeux judiciaires du 15 mars dernier, pour en savoir plus.

Sandra : Merci Alexandre. A suivre, en espérant que l’avenir de Sida Info Service ne sera pas…

Alexandre : Ce qu’il faut retenir c’est que pendant 6 mois, sûr, Sida Info Service, le numéro continue et est toujours en service et ensuite c’est à la fin de cette période d’observation qu’on saura s’il y a cessation de redressement, cessation de liquidation ou liquidation judiciaire.

Mohamed : Ou sinon c’est privé de locaux ?

Alexandre : S’il y a liquidation judiciaire, c’est simple, Sida Info Service n’existe plus.

Sandra : D’autres réactions ? Non. Super Alexandre, tu as bien travaillé.

Alexandre : Cool ! Pour une fois (rires).

Sandra : On retrouvera le reste des infos la semaine prochaine. N’hésitez pas en tout cas à appeler Sida Info Service, très compétents en ce qui concerne, bah déjà, si vous venez d’apprendre votre séropositivité, très à l’écoute. C’est anonyme, c’est gratuit. Et puis il y a des juristes qui sont là pour vous répondre à vos questions. Si vous avez des questions sur “je suis séropositif, et je souhaite faire un crédit, comment ça se passe ?”. N’hésitez pas. Les juristes sont top, on les a déjà reçu à l’émission. Je rappelle le numéro, 0 800 840 800.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE