Forum des auditeurs : la charge virale indétectable « c’est assez miraculeux quand même »

, par Sandra

JPEG - 264.1 ko
Forum des auditeurs : la charge virale indétectable « c’est assez miraculeux quand même »

- Le message de Kilya

Bonjour, tout d’abord, je tiens à vous soutenir dans vos démarches et adore votre forum concernant le VIH. C’est assez riche et informatif. Je souhaite savoir comment une charge virale sous traitement est indétectable jusqu’à l’accouchement, parce que la grossesse fait l’effet inverse des anticorps. J’aimerais en savoir plus ci cela est possible. Comment sans se protéger ne pas contaminer son partenaire ? C’est assez miraculeux quand même.

Sandra : Christian et Mohamed, avez-vous une réponse à apporter à Kilya avant je donne mes propres réponses ?

Mohamed : Je pense que, comme je le répète souvent, c’est selon son partenaire. Si le partenaire sait que, c’est-à-dire, s’il parle à coeur ouvert, qu’il sait qu’il est séropositif et qu’ils conçoivent d’avoir des relations sexuelles sans préservatif, ils ont le droit de s’éclater. Faut pas qu’elle ait lieu de s’inquiéter parce que c’est vrai qu’au niveau des anciens séropositifs comme moi depuis longue date, on dit beaucoup, et c’est vrai, la trithérapie a apporté beaucoup. Et de ce fait, les gens se disent non contaminant à partir du moment où ils ont une charge virale indétectable. Mais ça ne suffit pas, il faut aussi voir les CD4 et il faut aussi faire un contrôle régulier. Donc je pense qu’ils peuvent avoir des rapports non protégés et ne pas se surcontaminer pour autant. Mais ceci dit à vérifier avec un contrôle médical. Mais libre à eux d’avoir des relations sexuelles et de ne pas être inquiet à ce sujet.

Christian : Et donc on l’invite à écouter nos émissions antérieures. On a souvent élucider dessus, tellement parler de ça que si elle écoute les autres émissions, elle comprendra qu’il n’y a pas de risque zéro mais se rassurer véritablement…

Mohamed : Il y a beaucoup de personnes qui prennent la trithérapie, qui se disent “j’ai une charge virale indétectable”. Mais à partir de là, ils peuvent se prétendre que non-contaminant. C’est tout. Il ne peut pas dire qu’il n’y a pas autre chose à côté…

Sandra : Oui mais là c’est sa question justement, c’est concernant ça.

Mohamed : Sous réserve de contrôle, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Sandra : On va le répéter simplement et clairement. Une personne séropositive qui prend correctement son traitement, qui a une charge virale indétectable depuis plus de 6 mois et pas d’autre infection sexuellement transmissible ne transmet pas le VIH. Ca, c’est sûr, ça a été prouvé depuis longtemps. Il faut aussi évidemment que le partenaire séronégatif n’est pas d’autre infection sexuellement transmissible, parce que là évidemment, la condition s’annule. Il n’y a pas que les personnes séropositives qui sont transmetteurs de maladies sexuelles. C’est vraiment une décision de couple. Les rapports sexuels, certes, ne sont pas protégés par le préservatif mais ils sont protégés par le traitement VIH.

Et pour ce qui est d’avoir des bébés, c’est la même chose. Une femme séropositive peut concevoir un enfant qui ne sera pas contaminé par le VIH grâce au traitement. Je n’ai pas les explications scientifiques Kilya pour te dire comment ça se fait que jusqu’à l’accouchement, l’enfant n’est pas contaminé, parce que tu dis que la grossesse fait l’effet inverse des anticorps. Ca, je ne sais pas. Je pourrai peut-être en savoir plus en me rapprochant d’un infectiologue. Mais en tout cas, c’est prouvé. Au Comité des familles, on a plein de femmes séropositives qui ont eu des enfants et l’enfant n’est pas contaminé. Et jusqu’à présent, tout se passe bien quand la femme suit régulièrement son traitement. Te prends pas la tête, cette information est vraiment vraie. Est-ce un miracle ? Je ne sais pas, mais en tout cas c’est un progrès de la médecine qu’il faut accueillir avec joie je pense. N’hésitez pas chers auditeurs à partager votre expérience sur le site comitedesfamilles.net.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE