Forum des auditeurs : « Je suis séropositive, je recherche un groupe pour parler, je vis en Côte d’Ivoire »

, par Sandra

JPEG - 348.1 ko
Forum des auditeurs : « Je suis séropositive, je recherche un groupe pour parler, je vis en Côte d’Ivoire »

Bonjour, j’ai appris ma séropositivité en 2014. Au début, je n’étais pas sous traitement et depuis 2017 j’ai commencé le traitement avec une prise unique tous les jours à 22h. Actuellement, je recherche un groupe pour parler car ma famille ne comprend pas mes peurs quant à mon futur. Je vis en Côte d’Ivoire et j’ai 36 ans

Sandra : Avez-vous un message pour cette femme qui vit en Côte d’Ivoire et qui a besoin de soutien tout simplement.

Yann : Je pense qu’il y a quand même un bon réseau en Côte d’Ivoire d’association sur lesquelles elle peut peut-être se rapprocher.

Sandra : Peut-être, je ne sais pas. Je me souviens que Mamadou, quand il avait participé à l’émission, il a dit que c’était très compliqué en Côte d’Ivoire…

Yann : En fonction des régions où ils habitent…

Sandra : Et c’est pour ça qu’il a créé cette association, SOFI, pour accueillir les personnes souffrant de maladies chroniques, pas uniquement séropositives, parce que ce n’est pas évident justement de parler.

Yann : Et sur le tchat, ça fonctionne bien, le tchat du Comité, sur le site ?

Sandra : Voilà, j’allais justement en parler. Il y a pas mal de personnes sur le site qui viennent de Côte d’Ivoire. Je reconnais qu’il n’est pas très évident, parce que ce n’est pas un tchat en fait qu’on a sur le site, les gens laissent des commentaires. Mais il y a quelques personnes qui habitent en Côte d’Ivoire, qui peut-être vont lire le message et qu’ils souhaiteront prendre contact avec cette femme. J’appelle à la communauté du site comitedesfamilles.net, s’il vous plait, ne la laissez pas toute seule, elle vit en Côte d’Ivoire. Ceux qui habitent en Côte d’Ivoire, je les encourage vraiment à prendre contact avec elle. Pour ceux qui n’habitent pas en Côte d’Ivoire, laissez un message…

Yann : Et si elle peut rebalancer un petit message, même avec un prénom d’emprunt ou quelque chose, c’est plus pratique.

Sandra : Oui, c’est clair. N’hésitez pas à laisser un message sur le site comitedesfamilles.net. Forized, tu veux peut-être dire quelque chose à cette femme ?

Forized : Je ne vais pas répéter les autres. Je lui demande de persévérer dans son contact avec le Comité des familles, qui est déjà un créneau sur d’échange pour elle.

Mohamed : Moi, je lui dis de ne pas désespérer et qu’elle se rapproche de sa communauté. Elle va bien réussir à trouver des liens et tisser un réseau.

Sandra : En tout cas, super, tu prends ton traitement, alors à 22h, c’est une heure un peu particulière je trouve mais bon, si ça te convient, tant mieux. Ne t’inquiète pas, si tu continues à prendre ton traitement, déjà au niveau de la santé, ça ira. Après, je comprends qu’au niveau social, c’est important de ne pas se sentir isolé, sache que maintenant tu n’es plus seul et que les membres du Comité des familles sont là pour toi.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE