Rubrique culturelle : festival afro-féministe Nyansapo / Vic Moan

, par Sandra

JPEG - 124.9 ko
Rubrique culturelle : festival afro-féministe Nyansapo / Vic Moan

Yann : J’avais envie de vous parler de cette polémique, le festival afro féministe Nyansapo, qui a lieu du 28 au 30 juillet dans le 11ème arrondissement. Pour vous situer un petit peu, c’est remonté aux oreilles de la maire de Paris, Anne Hidalgo, comme quoi la salle était prêtée pour ce festival donc une salle appartenant à la mairie de Paris. Et finalement, c’est un festival qui n’est autorisé qu’aux femmes noires et racisées. Déjà le racisé, moi, c’est quelque chose qui ne me parle pas beaucoup. En fin de compte, pour ceux qui ne savent pas, racisé ça veut dire de couleur mais métissé. Donc la maire de Paris a mis un holà et effectivement, mais il faudra suivre ce que propose ce festival. En fin de compte, il y aura beaucoup d’ateliers réservés aux femmes. La maire de Paris a réussi à ce que ce soit un festival quand même ouvert à tous. Mais comme le nom l’indique c’est Afro féministe. Alors, à suivre et je pense que ce serait bien qu’un de nous puisse être présent sur ce festival le 28 et le 30. Je sais qu’il y a beaucoup d’ateliers qui sont réservés aux femmes. Donc j’irai p’tre mettre un oeil pour voir ce que ça donne.

Sandra : Vas-y, tu rentres pour voir comment t’es accueilli. Non parce que c’est vrai, c’est nul quoi.

Yann : C’est juste pas possible. Alors, peut-être le plus américain des français sur notre rubrique culturelle, c’est notre Vic Moan. Il est né en 1946 et amoureux de Paris. Il y réside depuis 1982. Il collabore qu’avec que des choses que j’adore, comme les Rita Mitsouko, le duo Bumcello qu’on a pu mettre il n’y a pas longtemps, mais aussi M. 

Je ne vous ai pas encore fait le spécial rubrique sur tous les festivals de Paris et de province. Il faudrait 2 jours. Tous les villages ont leur petits festivals. Mais pour vous donner un avant-goût, il y aura aux puces de Saint-Ouen, un festival que je connais bien, parce que d’abord il est tout à fait gratuit. C’est le festival jazz musettes des puces avec entre autres Cali, Martin Taylor, Didier Lockwood, Marcel Azzola, Marcel Campion, Jean-Marie Ecay, Ninine Garcia, Linley Marthe, Les Rapetous. Et c’est parrainé par Yvan Le Bolloc’h donc vraiment des moments agréables dans ce cadre magnifique que les américains nous envient qui sont les puces de Saint-Ouen où vous pouvez trouver des merveilles.

Je reviens sur notre ami Vic Moan. C’est un morceau que j’ai choisi de vous faire partager aussi parce que dans les choeurs il y a notre ami Sandra N’Kake que nous avons reçu ici et qui se produit au Café de la danse le 14 novembre. Dépêchez-vous de prendre les places. C’est une salle extraordinaire avec une acoustique rare qui est à Bastille mais elle ne fait que 400 places. Donc courrez-y vite si vous voulez découvrir Sandra N’Kake mais pour l’instant, un bon reggae ska qui s’appelle Skinny Man et qui dure 3’50.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE