Forum des auditeurs : sueurs froides à l’idée de prendre le traitement VIH

, par Sandra

JPEG - 237.8 ko
Forum des auditeurs : sueurs froides à l’idée de prendre le traitement VIH

- Le message de Merveille

Bonsoir Sandra
J’ai un souci j’aimerai que le Comité des familles et les spécialistes me donnent des conseils.
Je suis séropositive depuis 10 ans je n’ai jamais pris d’ARV jamais fait la maladie. Je suis en parfaite santé, je vais à mon à mon travail normalement, je fais du sport bref je n’ai rien d’une personne malade depuis 10 ans. Mes cd4 varie entre 800 et 1000. Il y a de cela deux semaines mon médecin m’a fait comprendre que je devais prendre les ARV même si je suis en parfaite santé. Et que c’est la décision du gouvernement de mon pays (Cameroun) Je vous assure, j’ai eu une sueure froide à l’idée de prendre ces arv car j’ai d abord une forte corpulence malgré les efforts régime sport 105 kg pour 1m76 . Des personnes que je connais qui prennent ces médicaments ont des effets secondaires, poids, yeux jaunes etc..
J’ai peur de prendre ces médicaments et avoir d’autres problèmes .
Aidez-moi svp

Sandra : Est-ce qu’il y a quelqu’un dans l’équipe radio qui pourrait répondre à Merveille ?

Christian : Tant que le virus est là, il représente une véritable menace, un gros danger. Donc par conséquent, il se croit en bonne santé, il n’est vraiment pas en santé parfaite. Vous savez, il est séropositif, il n’est pas encore sidéen parce que s’il a le malheur d’atteindre la phase du sida, il va faire la maladie. Et donc du coup, pour le moment il se sent en très bonne santé parce qu’il n’a pas encore été chopé d’un petit mot, ça peut être un petit palu, ça peut être des maux de ventre, des crampes d’estomac, une fièvre qui peut booster le truc. Donc on lui a donné un très bon conseil et c’est le conseil également que je lui donne. Donc qu’il commence à prendre le médicament, ça va davantage faire à ce qu’il soit plus ou moins à l’abri. Lorsqu’il va choper un petit truc, ça risque de déclencher le véritable processus et Dieu seul sait ce qui peut advenir après. Vois-tu, nous autres, nous n’en sommes pas encore là puisque nous prenons normalement notre traitement et du coup quand on va voir, généralement notre charge virale est indétectable. Mais on nous dit que le bonhomme est là et qu’il continue à se balader. Donc on se croit en bonne santé alors que non.

Sandra : Alors, c’est Merveille, donc il s’agit d’une femme pour info, parce que tu as dit “Il”. Mais peu importe, c’est les mêmes conseils de toute façon que ce soit un homme ou une femme. Est-ce qu’il y a d’autres réactions pour Merveille ?

Mohamed : Moi, je lui conseillerai surtout que… il y a un début à tout, qu’il ne faut pas qu’elle regarde les autres malades pour se différencier d’eux et qu’elle devrait commencer le traitement et puis essayer d’avoir un bon suivi médical, ne pas se fier seulement à voir d’autres malades qui ont les yeux jaunes parce que ça se trouve ils sont hépatiques ou ils ont d’autres complications, des effets secondaires. Alors que le traitement est viable à chacun. Chacun est différent, nul n’est parfait. Il y a des traitements qui vont bien aller sur moi qui vont mal aller sur d’autres. Il y a d’autres traitements qui vont être décomposés sur d’autres, qui vont mieux marcher. Il faut voir sur la durée je pense. C’est pour ça que l’important c’est d’avoir un bon suivi médical et de suivre à la fois sa charge virale et les CD4 et puis d’avoir un traitement approprié.

Sandra : D’autres réactions ? Non. Il y a Caro qui a pris le temps de répondre à Merveille sur le site :

- Le message de Merveille

Salut Merveille
Tu n’as rien à craindre. C’est plutôt un avantage dans la mesure où le traitement vous permettra d’avoir une charge virale indétectable et par conséquent moins contaminante. Bien que les CD4 soient élevés si vous faites la CV vous aller voir bcp de copies de marque de virus. C’est plutôt une bonne nouvelle de savoir qu’on vous propose le traitement à 800 CD4. Moi à 500 cd4 j’ai bataillé au Cameroun on m’a refusé. Il a fallu attendre d’avoir 350 cd4 pour qu’on me donne a près de, au total, 9 ans sans traitement. Aujourd’hui j’ai l’impression d’aller mieux qu’avant. Je vous encourage à prendre.

Sandra : Caro parle du fait d’être moins contaminante. C’est vrai que quand une personne séropositive, prend correctement son traitement, qu’elle a une charge virale indétectable depuis plus de 6 mois et pas d’autre infections sexuellement transmissible, la personne séropositive n’est plus contaminante. Donc, effectivement, il y a ça aussi comme bénéfice. Donc Merveille a vu la réponse, elle a remercié Caro pour ses conseils et “Je crois que je vais me jeter à l’eau”. Voilà, c’est ce qu’elle a dit. Donc je suppose qu’on aura prochainement de ses nouvelles parce que c’est une fidèle de nos émissions.

Et je voulais rajouter que, si vous êtes au Cameroun, n’hésitez pas à visiter l’association Espoir et solidarité africaine. Qui est une association pour les personnes vivant avec le VIH. Le président s’appelle Hans. Si jamais vous êtes intéressé, vous me le dites et moi je vous passerai son contact.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE