Forum des auditeurs : droits des étrangers / sexe sans capote / vaccin contre le VIH

, par Sandra

JPEG - 979.8 ko
Forum des auditeurs : droits des étrangers / sexe sans capote / vaccin contre le VIH

- Message de Laure.

Bonjour, je suis une résidente en Tunisie mais séropositive j’aimerais entamer la procédure pour aller en Europe plus précisément en France pour ma prise en charge mais je ne sais pas comment faire la procédure pour entamer l’obtention d’un visa pour me faire prendre en charge et j’aimerais vraiment que vous me venez en aide merci et vos conseils m’aideront merci à tous.

Sandra : Pour tout ce qui est les questions concernant le droit des étrangers, titre de séjour pour soins, etc ou d’autres problèmes qui concernent le droit juridique, je vous renvoie vers l’association Info Migrant, il y a des juristes qui sont là pour répondre à toutes vos questions, qui seront en mesure de vous conseiller ou de vous redirigé vers des associations compétentes pour répondre à vos demandes, c’est le numéro
01 53 26 52 82

- Message de Leley

Bonjour, hier j’ai eu des rapports sexuels non protégés dans la mer avec une femme. Elle est plus âgée que moi. Lors de la pénétration j’ai eu des déchirures au niveau du gland. Est-ce qu’il y a de risque pour attraper le VIH puisqu’on dit qu’il est difficile d’attraper le virus dans la mer ? Depuis hier Je ne me sentais pas trop bien. J’ai des coliques et des vertiges juste après mon éjaculation. J’attends votre réponse dans le plus bref délai. Merci

Sandra : Alexandre, as-tu déjà entendu que dans la mer c’était plus difficile d’attraper le VIH ?

Alexandre : Non.

Sandra : Moi aussi !

Alexandre : Et ensuite, ce n’est pas dès le lendemain que tu vas…

Sandra : Oui, parce que là c’était juste après son éjaculation.

Alexandre : Juste après, tu es contaminé. Enfin, pas l’idée que tu sois contaminé, l’idée que juste après, tu aies les plus graves symptômes qui arrivent d’un coup, non.

Sandra : Voilà, je pense que Leley tu es juste angoissé parce qu’effectivement, tu as pris un risque, tu as eu une relation sexuelle sans préservatif et tu ne connaissais pas le statut de cette femme. Ce que je te conseille, c’est d’aller tout simplement faire un test, un dépistage du VIH. Soit un dépistage classique, dans un centre de dépistage anonyme et gratuit ou bien il y a aussi le dépistage rapide mais là, faut attendre 3 mois pour être sûr.

Alexandre : C’était quand cette prise de risque ?

Sandra : Je ne sais pas, pendant les vacances de Noël qu’il a écrit ce message.

Alexandre : Est-ce que le lendemain, il y a eu possibilité de faire un traitement d’urgence ?

Sandra : C’est vrai, quand on prend un risque, on peut aller directement dans un hôpital pour aller prendre un traitement d’urgence. Mais bon, le mieux c’est 4h après le risque, après 24h et au plus tard 48h. Donc là, c’est un peu tard. Mais bon, c’est quand même une info à faire passer.

Alexandre : Voilà, il y a possibilité de faire un traitement préventif histoire d’éviter la contamination après.

Sandra : Ca évite que le virus se réplique dans le corps. Après, c’est un traitement VIH, donc c’est un traitement assez lourd, il y a des effets indésirables, ce n’est pas non plus un bonbon qu’on prend. Mais donc Leley, je te conseille d’aller te faire dépister si ce n’est pas déjà le cas et j’espère que tu ne seras pas trop angoissé les jours suivants. En tout cas, pour tes prochains rapports, préservatif en toute circonstance ! Et si vous voulez laisser un message à Leley, vous pouvez le faire sur le site. Autre message. C’est une question qui s’adresse à nous Alexandre, c’est à propos d’Immunorex et du vaccin TAT OYI

- Message de Correia

Bonjour,
Ou en est ce fameux vaccin, car plus aucunes nouvelles......
Véritable progrès pour tout les séropositifs ou encore une intox ??????
Merci de votre réponse.
Cdt,

Sandra : Il y a des nouvelles. Prochaine émission, j’espère pouvoir t’apporter quelques informations sur ce fameux traitement Immunorex et vaccin TAT OYI.

Alexandre : On a eu des infos, pour confirmer ce que tu viens de dire, on a des nouvelles infos, on attend juste de les confirmer avant de pouvoir vous les balancer. C’est un sujet sensible donc on essaye d’éviter le plus possible d’agir dans l’urgence du moment et d’essayer d’avoir un petit peu d’analyse derrière.

Transcription : Sandra Jean-Pierre