Forum des auditeurs : « J’ai appris ma séropositivité récemment, je pense au suicide »

, par Sandra

JPEG - 182.4 ko
Forum des auditeurs : « J’ai appris ma séropositivité récemment, je pense au suicide »

- Message de Louis

Bonjour, je m’appelle Louis, je vis en Haïti. J’ai appris ma séropositivité que récemment. Une semaine toute au moins. Je prends déjà des médocs. Je voudrais être en communication avec des gens séropositifs. Ma copine, la femme que j’aimais tant m’a laisser tomber quand j’ai lui ai parlé de ma séropositivité, je ne l’étais pas quand on s’est mis ensemble. Je continue de croire en l’amour et je me dis que je pourrais rencontrer une séropositive pour faire ma vie. J’ai peur d’en parlé a ma famille et a mes amis de peur d’être rejeté. J’étudie la mécanique automobile dans une école professionnelle. Y a des fois ou je pense au suicide, mais je me dis aussi que si je rencontre, ou parle a des gens qui ne me stigmatisent pas, ça pourrait m’aider a remonté cette épreuve. J’ai 27 ans.

Sandra : Yann ; Franck et Bienvenu, je vous laisse répondre à Louis.

Yann : Je pense à certains membres qui sont aussi Haïtiens et qui sont au Comité. Il a laissé un mail ce monsieur ?

Sandra : Oui.

Yann : Je pense que c’est bien qu’on puisse les mettre en contact.

Sandra : Oui, ce serait bien.

Yann : Mais bon, ce qui est rassurant, c’est qu’il a été rapidement traité quoi apparemment.

Sandra : Oui, après c’est niveau moral que ça ne va pas.

Yann : Surtout quand on peut en parler à personne quoi.

Sandra : Oui, mais maintenant, Louis, tu n’es plus tout seul. La communauté du Comité des familles est là.

Yann : Est-ce qu’on peut aussi lui conseiller un ou deux sites où il peut parler avec des séropositifs, dans le monde entier ? Je pense à seronet, mais comme je ne les fréquente pas, est-ce qu’il y en d’autres qui connaissent au studio là ? Non ? Je connais seronet, voilà.

Sandra : C’est un très bon site. Franck ?

Franck : C’est aussi une bonne occasion, on va aussi en parler au cours d’une réunion avec Bruno, le président, et on va entrer en contact avec lui pour voir s’il y a certaines personnes qui ont des sites avec lesquels il peut rentrer en contact, ça se serait aussi possible. Mais bon, qu’il prenne courage. Vous savez, faut qu’il sache que la vie c’est ça, il y a un choix. Aujourd’hui, s’il est malade, ce n’est pas de sa faute mais il faut aussi qu’il soit positif dans la tête. Il faut être fort, très fort. Pour moi, avant de prendre les médicaments, il faut être fort dans la tête. Si tu n’es pas fort dans la tête, tu vas prendre des médicaments mais ça va… tu vas les oublier de temps en temps parce que tu es découragé et tout. Moi, je donne un conseil, qu’il soit très fort dans la tête et ça va passer. On est tous passé par là.

Yann : C’est pour ça qu’il y a aussi certains médecins qui attendent pour donner les médicaments que la personne soit vraiment en accord et prête à les absorber quoi. Tu as raison.

Bienvenu : Moi aussi, ce que je peux lui conseiller, le message qu’il a reçu là, j’aurai souhaité qu’il accepte ça. S’il accepte, c’est qu’il va déjà s’en sortir. Il ne faut pas qu’il soit crispé. Il faut qu’il accepte sa séropositivité pour avoir la force morale. C’est juste ce que j’ai à compléter.

Sandra : Merci à tous pour vos réactions. J’encourage ceux qui écoutent l’émission et qui fréquentent le site à répondre à Louis, pour l’encourager. Il a quand même dit qu’il pensait au suicide, et ce serait dommage parce qu’il est possible de vivre avec le VIH, vous en êtes la preuve vivante. N’hésitez pas à laisser des messages sur le site comitedesfamilles.net. Vous pouvez aussi nous appeler au 01 40 40 90 25.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE