Forum des auditeurs : 2 ans de stress... mon test VIH est-il un faux négatif ?

, par Sandra

JPEG - 442.6 ko
Forum des auditeurs : 2 ans de stress... mon test VIH est-il un faux négatif ?

- Le message de Christian :

Bonjour,
je voudrais être bref, il y a déjà presque 2 ans que je vis sous le stress. Malgré plusieurs tests qui se révèlent négatifs. Le supposé risque a eu lieu le 05 décembre 2014. Depuis le début de la semaine le lundi 30 j’ai eu la fièvre et infection dans l’urine, j’ai pris le médoc et tout s’est calmé, et c’est aujourd’hui le matin que j’ai eu des rougeurs sur les jambes et les bras...
Est-ce des faux négatifs depuis tout ce temps ?
Le dernier test, je l’ai fait au mois de mars.
Précision le test rapide.
Svp aidez-moi

Alexandre : Est-ce que vous avez des réactions, une réponse à offrir à Christian, dans le studio ?

Mohamed : Non, non rien de spécifique.

Nicolas : Si le test rapide a été fait en mars, lorsqu’on fait un test rapide, faut pas hésiter à le confirmer ultérieurement par le test Elisa en laboratoire. Donc peut-être que la question d’un test de dépistage se pose. Le TROD en lui-même ne suffit pas à donner un résultat fiable. On ne sait pas ce qui s’est passé dans la vie de cette personne entre temps. Bon, peut-être que la question d’un test se pose.

Alexandre : Après moi j’ai noté quelque chose, c’est qu’il a dit que le risque avait eu lieu le 5 décembre 2014, donc s’il a fait plusieurs tests durant tout 2015 et qu’ensuite le dernier test était en mars et que tous les tests se sont révélés négatifs…

Nicolas : S’il a fait un test… là on est juin, depuis mars, qu’est-ce qui s’est passé dans la vie de cette personne ? Et si jamais il y a un risque qui été pris entre mars et juin, est-ce qu’il y a eu un test qui a été fait entre temps ? C’est ça la question qu’il faut peut-être se poser.

Cozette : Moi, ce que je dirai c’est que de toute façon, quand on a une inquiétude, telle qu’elle soit, il est vraiment conseillé de consulter son médecin et c’est le médecin qui prendra la décision de peut-être ou pas faire un test complémentaire qui sera effectivement, comme dit Nicolas, plus fiable qu’un test rapide.

Nicolas : Si par exemple le TROD, le test rapide, est fait dans la fenêtre des 11 jours qui suivent la prise de risque, il faut minimum 10 jours à 2 semaines pour que les anticorps spécifiques reliés à l’infection soit détectable. Si le test rapide a été fait dans une fenêtre qui est courte, il peut ne rien détecter non plus. Et ce n’est pas forcément un faux négatif.

En revanche, s’il y a une prise de risque effective qui est prise, la première chose à faire, ce n’est pas de faire un TROD, c’est de filer aux urgences, pour discuter avec un médecin et discuter de la nécessité éventuellement de commencer un traitement d’urgence, parce que c’est dans les 4 à 48h qu’il faut prendre ce traitement d’urgence et le plus tôt est le mieux. Il ne faut pas attendre.

Alexandre : Pour résumer les conseils, va voir ton médecin, demande un test complémentaire pour t’en assurer et si à la fin de ce test complémentaire, ça se révèle toujours en négatif, je pense que ça veut dire… Sandra ?

Sandra : Juste dire, qu’il peut aller faire un test rapide via les associations AIDES. Les gens qui font les TROD sont vraiment de très bons conseils. S’il a besoin de parler ou quoi, c’est vraiment des gens compétents pour répondre à toutes ses inquiétudes.

Alexandre : Voilà, faut pas hésiter. Si tu es inquiet, tu peux aller voir les associations, demander à ton médecin mais surtout, une fois que les tests complémentaires se révèlent négatifs. Je pense que ça ne sert à rien de s’inquiéter plus.

Transcription  : Sandra JEAN-PIERRE