Forum des auditeurs : les soirées séromantiques au Comité des familles

, par Sandra

JPEG - 114.8 ko
Forum des auditeurs : les soirées séromantiques au Comité des familles

- Eric

Bonjour à tous
J’informe par le biais de ce message que la soirée du 31 décembre est aussi l’occasion de faire des rencontres. Pour ceux qui seront à la soirée, c’est aussi une opportunité de rencontrer en direct certaines personnes et définir le feeling immédiat. ça passe ou ça casse. Lol
Une belle année à toutes et à tous, ne perdez pas espoir le meilleur est à venir
Positivement à vous

Sandra : Voilà le message d’Eric qui avait laissé ce message un peu avant la soirée du 31 décembre. On n’a pas raconté comment ça s’est passé. Ca s’est très bien passé ! Christian, tu peux nous en faire un petit résumé.

Christian : Tout à fait, l’ambiance était vraiment festive. Il y a eu des défilés de mode…

Sandra : Défilés de femmes et d’hommes.

Christian : Exactement. Il y a eu beaucoup de bouffe et beaucoup de boissons non alcoolisées, ce qui est normal. DJ Sandra était là comme tu aimes souvent le faire et tu le fais d’ailleurs très bien…

Sandra : Il y avait DJ Ilaria aussi qui était là.

Christian : Oui, après, DJ Ilaria a pris le relais. Elle nous a aussi impressionné parce qu’honnêtement, moi, particulièrement, je n’ai pas l’habitude de la voir sur des platines. Elle a quand même bien travaillé, elle était accompagnée de quelqu’un qui l’assistait quand même. Honnêtement, la fête s’est très bien passée. Il y avait beaucoup de femmes, beaucoup d’hommes aussi. Il y a eu un jeu qui a été lancé…

Sandra : Oui, un petit jeu à messages. Chacun avait un numéro et puis si on était intéressé par la personne, on pouvait laisser un message discrètement, en disant je suis intéressé par le numéro 38 et puis, Ilaria et moi on se chargeait de diffuser les messages.

Christian : Il y avait quelque chose de particulier dans ce jeu. Vous deviez avoir le numéro collé sur la poitrine. Et le numéro collé sur la poitrine, vous vous baladez avec. Ceux et celles qui sont intéressées par votre numéro venait et après effectivement tu te chargeais Sandra en appelant le numéro 12 par exemple. C’est comme ça que les uns et les autres se faisaient des copains et copines. Mais bon, les femmes quand elles viennent là-bas, il faut aussi qu’elles soient sérieuses. Vous ne pouvez pas choisir le numéro 5 par exemple et à partir du moment où il cherche à vous contacter… un temps la femme a disparu, elle ne lui pas dire au revoir (rires).

Sandra : Elle n’était plus intéressée, ça s’appelle la vie !

Christian : Au départ, c’est elle qui choisit le numéro.

Sandra : Bah oui mais après avoir discuté…

Christian : Ils se mettent à causer, elle donne tous les espoirs de la terre “oui, vraiment, moi aussi je suis content de te rencontrer”. Tout est bon, ça va couler comme du miel. Il a eu seulement l’occasion d’aller faire pipi, il n’a plus retrouver sa dulcinée (rires). Voilà ! Donc moi, ça m’a marqué.

Sandra : Bah oui, mais ça, ça s’appelle la vie. C’est courant, parfois, quand on n’ose pas dire les choses, on préfère prendre la poudre d’escampette et puis voilà.

Christian : Mais la fête était belle.

Sandra : Oui ! On s’est super bien amusé. Pour ceux qui était là, on resté jusqu’à 5h du matin. C’était cool quoi. Et la prochaine fête, j’en profite pour l’annoncer, ce sera le 14 février. On ne va pas rester jusqu’à 5h du matin mais quand même, jusqu’à 23h. De 19h jusqu’à 23h, ça laisse quand même l’occasion de bien danser, de faire des rencontres. Ilaria et moi on va se charger aussi de faire un petit jeu pour aider les gens à se rencontrer. J’ai déjà quelques idées ! Rendez-vous le 14 février. Vous pouvez déjà vous inscrire au 01 40 40 90 25. N’hésitez pas à donner vos idées pour que la fête soit encore plus belle, plus réussie.

Mohamed, tu étais inscrit pour le 31, finalement, tu n’es pas venu ! Qu’est-ce qui s’est passé ? Tu m’as manqué !

Mohamed : Oui, mais même moi ça m’a désolé de ne pas pouvoir assister à la fête. J’avais tellement des problèmes de santé, des diarrhées, des vomissements, j’ai préféré ne pas venir, rester tranquillement à la maison que de casser la fête. Je vous souhaite à tous une bonne année et je suis très content pour vous.

Christian et Sandra : Merci.