Forum des auditeurs : grosse fatigue, baisse de moral, douleurs osseuses après un traitement hépatite C

, par Sandra

JPEG - 671.5 ko
Forum des auditeurs : grosse fatigue, baisse de moral, douleurs osseuses après un traitement hépatite C

Message de Pascale laissé suite à l’article => Forum des auditeurs : « J’ai terminé mon traitement hépatite C

- Pascale

Bonjour
depuis 30 ans j’ai profité de 3 protocoles qui étaient particulièrement "hard". Et puis j’ai pris ce nouvel antivirus HARVONI pendant 12 semaines. Mon traitement a pris fin le 31 mars. Je n’ai pas encore fait de contrôle sanguins mais je suis comme Racine Pierre, même impression très, très fatiguée, douleurs osseuses importantes et moral dans les chaussettes.
bonne journée.

Sandra : Elle dit qu’elle est comme Racine Pierre. En fait, Racine Pierre c’est quelqu’un qui avait laissé aussi un message sur notre site comitedesfamilles.net. Pour rappel, je vous le lis.

- Message de Racine Pierre

Bonjour, j’ai été soigné avec harvoni pendant 12 semaines, très bien passé, mais depuis que j’ai arrêté le 2 mai je ne tiens pas debout, très fatigué. ce qui me désole le plus, c’est que personne ne comprend, ni médecin, ni spécialiste, pour eux, je dois être content, je n’ai plus le virus, si quelqu’un peut répondre.

Sandra : Avant que je donne une réponse pour Pascale, Christian ou Mohamed est-ce que vous avez quelque chose à dire à Pascale ?

Christian : Oui, comme d’habitude, généralement, lorsque vous prenez un médicament, certains corps ne supporte pas et ça crée des effets secondaires. Peut-être que c’est le cas de Pascale et certainement c’est pour ça qu’elle a encore des petites douleurs et autres. Qu’elle laisse juste le temps un peu passé, si ça ne part pas, si ça ne finit pas partir, certainement elle ira encore consulter. Mais elle vit où Sandra ?

Sandra : Elle ne le dit pas.

Christian : Qu’elle supporte encore un peu, peut-être que les douleurs partiront mais sinon, qu’elle aille voir un autre spécialiste.

Sandra : Mohamed, as-tu quelque chose à rajouter ?

Mohamed : Oui. On sait que c’est un peu compliqué pour traiter l’hépatite C. Il faut s’attendre à ce que ce soit un traitement lourd avec des prises assez régulières et puis qui peut donner des suites et des effets secondaires éventuellement sur les personnes morphologiquement on va dire faible ou alors qui sont co-infectés. Je pense qu’il faut prendre son mal en patience et puis sur la durée, essayer de faire traiter et soigner parce que l’hépatite B ou C, ce n’est pas comme le VIH, ça se traite sur une certaine durée. Il y a un moment où le virus n’apparaîtra plus et puis là on se considérera comme guéri. Donc moi je trouve que c’est bien de pouvoir faire des sacrifices pour pouvoir être en meilleure santé après.

Sandra : Merci pour vos réponses. Donc, je ne dirai pas qu’aujourd’hui le traitement pour se soigner, guérir de l’hépatite C est un traitement léger mais en tout cas il est beaucoup plus léger que ce qui existait avant avec l’Interféron. Et donc Harvoni, c’est une combinaison, c’est le Lédipasvir et le Sofosbuvir. C’est un traitement qui fonctionne assez bien puisqu’il y a beaucoup de réussiste. Si Yann avait été là, il aurait pu en témoigner encore une fois. Et puis effectivement, il y a des effets secondaires puisque c’est quand même un médicament et donc je suis allé sur le site du médicament Harvoni et donc les effets secondaires reconnus c’est la fatigue, les maux de tête et de la faiblesse. Donc ce que nous décrit Pascale. Et donc, ils donnent quelques conseils pour lutter contre ces effets.

Pour la fatigue : Faites vos tâches les plus difficiles lorsque vous avez le plus d’énergie, prenez des siestes courtes, 20 minutes ou moins et pas près du coucher.

Pour la faiblesse : Mangez des repas bien équilibrés tous les jours et assurez-vous de rester hydraté.

Pour les maux de tête : Eau potable. Limiter le café, le thé et le soda avec de la caféine. Il faut aussi évitez les lumières lumineuses, les bruits forts et les mauvaises odeurs.

Voilà, bon parfois ce n’est pas évident de pouvoir toujours faire des siestes ou de manger des repas bien équilibrés, de limiter le café, d’éviter les mauvaises odeurs. Mais en tout cas ce sont les conseils qu’ils donnent. Pascale, bon courage et surtout il ne faut pas hésiter à en parler à votre infectiologue, votre hépatologue. Si vous avez encore d’autres questions, nous sommes là, vous pouvez nous appeler au 01 40 40 90 25 ou bien nous laisser un message sur le site comitedesfamilles.net.

Christian : C’est ce que je voulais ajouter, qu’elle reste scotchée sur notre programme, qu’elle nous écoute. Il y a plein d’auditeurs et auditrices qui ont souffert de ce mal et qui s’y connaissent bien et qui ont certainement quelque chose à dire. Certainement ils auront mettre un mot sur la toile.

Sandra : N’hésitez pas à lui répondre sur le site comitedesfamilles.net

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE