Le VIH vu de Twitter : lutte contre le VIH dans les Grands Lacs / Transplantation chez les patients VIH / Film documentaire « Vivant ! »

, par Sandra

JPEG - 49.9 ko
Le VIH vu de Twitter : lutte contre le VIH dans les Grands Lacs / Transplantation chez les patients VIH / Film documentaire « Vivant ! »
PNG - 62.9 ko

Joëlle : « Grands Lacs : Les ministres de la Santé veulent relancer la lutte régionale contre le Sida ». Ce tweet a été posté par l’ambassade RDC Benelux le 16 mars. 6 pays africains se sont réunis vendredi 13 et samedi 14 mars à Kinshasa en République démocratique du Congo afin de relancer la structure appelée « l’initiative de lutte contre le Sida dans la région des Grands Lacs ».

Y sont réunis le Kenya, le Rwanda, le Burundi, l’Ouganda, la Tanzanie et la RDC. Ces pays sont très durement touchés par le Sida. Cette structure définit la politique anti-Sida, dans cette région. Elle existe depuis 1998 mais elle ne s’était pas réunie depuis environ 5 ans.

L’objectif de cette initiative : accélérer la fin de l’épidémie du sida à l’horizon 2030 et lors de cette journée a été rappelé l’initiative traitement 90-90-90, programme lancé par l’ONUSIDA. Ces trois 90 à quoi correspondent-ils d’après vous ?

Sandra : Alors Yann, c’est pour, parce que je connais déjà la réponse. Un traitement 90-90-90, il y a 3 90. À quoi ça correspond selon toi ?

Yann : Euh, je ne connais pas du tout. Tu vois on peut me coller (rires).

Joëlle : Et bien. 90% de personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, 90% bénéficient d’un traitement et parmi ceux qui bénéficient de traitement ARV 90% ont une charge virale indétectable. Et ils espèrent atteindre cet objectif d’ici 2020.

Sandra : Et on espère qu’ils vont réussir à atteindre ces objectifs. C’est toujours des bonnes initiatives selon moi en tout cas. Vous pouvez réagir sur le site comitedesfamilles.net. Ce serait intéressant qu’on ait des auditeurs du Kenya, du Rwanda, du Burundi, de l’Ouganda, de la Tanzanie et de la RDC, qui nous disent ben comment vivent les personnes séropositives dans ces pays-là et dans d’autres pays, africains aussi, on ne vous oublie pas on sait que vous nous écoutez. Deuxième tweet c’est parti.

PNG - 49.8 ko

Joëlle : « Le professeur Samuel présente la transplantation chez les patients infectés par le VIH ». C’est un tweet posté par la Fondation Allianz, fondation qui soutient la recherche médicale. A l’occasion cette première journée de la recherche médicale, le prix de la recherche a été décerné au professeur Didier Samuel professeur d’Hépatologie à l’université Paris-Sud et directeur médical du programme de transplantation hépatique de l’hôpital Brousse à Villejuif. Ce prix récompense le responsable d’une équipe médicale ou biomédicale dont l’œuvre scientifique peut conduire à des applications cliniques, préventives ou curatives.
Didier Samuel est l’un des premiers médecins dans le monde à s’être impliqué dans la transplantation hépatique et notamment chez les personnes atteintes du VIH. Il a également travaillé sur le rôle de la co-infection par le VIH et la mise en place de protocoles de prévention et de traitement des hépatites B et C sur le greffon.

Sandra : Voilà, l’hépatite C on aura l’occasion d’en reparler à l’émission puisqu’il y a des colloques qui sont organisés sur ce sujet. Yann t’étais au courant de ce genre de sujets sur la transplantation pour les personnes co-infectées.

Yann : Non pas vraiment non.

Sandra : Allez dernier Tweet Joëlle.

PNG - 54.5 ko

Joëlle : « Sortie nationale de Vivant ! Le film documentaire le 1er avril 2015 ». Ce tweet par l’ Association AIDES a été posté le 10 mars. Ce film de Vincent Boujon, a été diffusé en avant-première à la soirée de clôture du Festival Ecrans mixtes Lyon au cinéma Comoedia le 10 mars. Il raconte l’histoire de cinq garçons gays qui ont décidé de s’initier au saut en parachute. Ce qui les rassemble, c’est leur séropositivité. Ce film documentaire traite de la prise de conscience de sa fragilité, de l’intensité de la vie,
mais aussi du courage. Le film a été tourné dans l’aérodrome de Corbas tout près de Lyon. Vincent Boujon a réalisé des courts métrages de fiction tels que « Boys loses girls » ou « La pomme » ou encore des documentaires autour du thème du Sida. Il a également travaillé avec plusieurs metteurs en scène et compagnies théâtrales notamment celle de Gilles Pastor, metteur en scène de théâtre contemporain mais « Vivant ! » est son premier long métrage.

Sandra : Alors Yann est-ce que ça te dit d’aller voir ce film, « Vivant ! ».

Yann : Oui, je ne sais pas si je vais forcément aller le voir au ciné. Je le verrai peut-être un peu plus tard mais oui moi tout ce qui concerne le thème du VIH ça m’intéresse quoi.

Sandra : Moi aussi je pense que j’irai le voir et puis je vous ferai une petite critique ciné, voilà.

Yann : Avec plaisir.

Sandra : Peut-être Joëlle aussi, t’iras le voir.

Joëlle : Ouais, peut-être.

Sandra : Ouais voilà, on vous fera une petite critique ciné.

Transcription : Joëlle Hist