Rubrique culturelle : fête de la tulipe 2015 / Annie Lenox

, par Sandra

JPEG - 3.3 Mo
Yann
Rubrique culturelle : fête de la tulipe 2015 / Annie Lenox

Sandra : Rubrique culturelle c’est parti.

Yann : Alors tu sais quoi ? On arrive bientôt en avril ?

Sandra : Oui ?

Yann : On dit, ne te découvre pas d’un fil ?

Sandra : Oui.

Yann : Mais, profite des jolies tulipes de Saint-Denis.

Sandra : Ah ! La fête de la tulipe !

Yann : La fête de la tulipe revient donc c’est un moment fort du Comité des familles où on se rassemble, parents, enfants, amis et je reviendrai vers vous. Il me semble que c’est mi-avril, en espérant qu’on ait un joli soleil.

Sandra : Et tu sais quoi ? Il y a quelqu’un au Comité des familles qui m’a appelé directement. Oui bonjour, c’est pour la fête de la tulipe, alors comment ça se passe, je fais, ah mais, ce n’est pas nous qui organisons, hein, donc tu vois.

Yann : Tu vois, ça porte ses fruits petit à petit. C’est un très beau moment dans un jardin somptueux, le jardin de la Légion d’honneur, je vous en reparlerai.

Attention, attention, mon invité de la rubrique culturelle du 7 avril, n’est autre que madame Catherine Sinet. Donc je vous avais parlé au mois de novembre bien avant les tristes attentats, du Sine mensuel, Bob Sinet, dessinateur, journaliste, ancien de Charlie Hebdo, donc on fera un petit résumé, sur sa vie, son œuvre et son cul, avec Catherine et voilà parce que comme vous savez, maintenant les journaux satiriques croulent sous l’argent après tous ces tristes attentats. Effectivement il y a une subvention, enfin les gens se sont abonnés donc c’est intéressant de voir la différence que ça peut porter sur une structure. Nous en reparlerons très vite, le 7, donc soyez présents.

Et puis pour la rubrique musicale, j’ai eu envie, mes amis belles oreilles, de vous faire partager une chanteuse écossaise cette fois-ci alors très facile, elle était avec David Stewart, le chanteur et guitariste, pianiste, leur premier groupe Eurythmics, vous avez trouvé peut être, elle est blonde, elle s’appelle Annie, et ce n’est autre que notre amie Annie Lennox. Je parle d’elle aussi parce que dès les débuts elle a été très investie dans la fondation Nelson Mandela, je rappelle que la fondation Mandela était une fondation pour la lutte contre le Sida. C’est en 2007 que Annie Lennox monte sa propre association « SING » qui elle est vraiment ciblée sur les femmes et les enfants Sud-africains, atteints par le VIH / VHC. Elle est en plus élue femme de la paix en 2009, quoi de mieux pour la représenter, je ne savais pas qu’elle avait ce don, de justement s’investir dans le milieu associatif et tout ça donc big up pour elle et surtout big up pour cette musique et cette chanson merveilleuse que tu vas nous faire découvrir et qui s’appelle « Sweet dream ».

Sandra : Qui veut dire ? Sweet dream ?

Yann : Le rêve doux.

Sandra : Ouais, c’est ça le doux rêve.

Yann : C’est ça, un doux rêve, donc on est parti pour un doux rêve.

Sandra : Merci d’avoir suivi cette émission, on se retrouve la semaine prochaine pour une nouvelle émission et donc ben on termine en musique avec Annie Lennox.

Transcription : Joëlle Hist