Forum des auditeurs : « Comment annoncer ma séropositivité à celle que j’aime ? »

, par Sandra

JPEG - 41.3 ko
Forum des auditeurs : Comment lui annoncer ma séropositivité ?

- Message de Loganeplus

Salut Sandra. C’est encore moi Loganeplus de la RDCongo. Je vais bien. J’ai attendu pendant tout ce temps une possible occasion de rencontrer une femme de mon statut et de mon pays, mais rien jusque-là. Mon inquiétude est qu’actuellement je viens de faire connaissance d’une femme séronégative sûrement et elle ne sait pas que je suis séropositif . Je ne sais comment le lui annoncer, en fait, je ne veux pas le lui annoncer et en même temps, je ne veux pas contaminer d’autres personnes, mais le risque est grand... Et mon refus de faire l’amour avec elle me vaut des qualifications et autres idées... Je ne sais comment vivre.

Sandra : C’est un message qui s’adresse à moi. Je me suis dit, les personnes qui sont le mieux placé pour répondre à ces questions, ce sont les personnes concernées elles-mêmes. Aujourd’hui, Yann tu es là. Et peut-être qu’il y a d’autres personnes qui auront la gentillesse de répondre à Loganeplus. Que peux-tu lui dire à ce monsieur ?

Yann : Je peux lui dire que normalement si il est traité, correctement, depuis au moins 6 mois et qu’il a une charge virale indétectable, pas de MST, il n’est plus contaminant. Mais déjà, on a du mal à faire passer l’information en France donc j’imagine en RDC Congo. Après, vu mon cursus de séropositif qui date de 3 décennies, j’ai un peu exploité toutes les possibilités lors des premières rencontres et avec mon vieux cursus, c’est vrai qu’on se rappelle d’une femme séropositive qui avait dit : « Moi je l’annonce immédiatement, cela me permet de faire un filtre à cons, au moins je n’ai pas un temps perdu avec une personne qui me rejetterait dû à mon annonce de séropositivité ». C’est très difficile jeune homme, c’est sûr mais ça pourra renforcer l’amour que te porte cette future concubine, si jamais elle accepte.

Alexandre : Si jamais elle accepte, au moins tu es sûr de toi, tu sais ce qu’elle pense.

Yann : Et peut-être utiliser le préservatif au début bien entendu et puis petit à petit l’amener à en parler. Dans ce cas-là, elle comprendra qu’il a toujours voulu la protéger.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE