Des nouvelles de notre ami chroniqueur culturel préféré ! A quand son retour à l’émission Vivre avec le VIH ?

, par Sandra

JPEG - 367.7 ko
Yann
Des nouvelles de notre ami chroniqueur culturel préféré ! A quand son retour à l’émission Vivre avec le VIH ?

Sandra : On commence tout de suite avec le forum des auditeurs, nous avons un message aujourd’hui, un message de Yann. Pour les plus fidèles d’entre vous, vous savez qui c’est. Yann c’est celui qui est amoureux de la musique, notamment de la musique française, qui nous fait découvrir chaque semaine un artiste qu’il aime particulièrement. En ce moment, vous avez remarqué, il n’est pas là. Il a pris le temps quand même de nous écrire un message sur le site comitedesfamilles.net, je vous le lis tout de suite.

Un grand bravo pour le témoignage de Manu devant les lycéens, une belle preuve de courage et de prévention absolu .

Sympa d’être revenu sur le séduisant projet ICCARRE. Les témoignants sont joyeux et oui, ça repose le corps donc l’esprit (la santé mentale )

Truvada grand débat en plus c’est une protection à 84%.

Bye les copains a bientôt (après mes petits tracas de santé ) et bien sur avec une rubrique musique, et tout tout je vous dirai tout sur le parcours Kafkaïen des hôpitaux et de la difficulté de confronter les avis de messieurs les doc …

Tendrement à vous, amis belles oreilles, et une très belle année 2016, à l’écoute de votre unique radio, pour nous, fait par nous séropositifs et ceux qui les aiment. Un big up à FPP qui ne faut surtout pas oublier alors soutenez-nous ! Love et paix pour 2016.

Yann, membre délégué 2016.

Sandra : J’en profite aussi pour faire un coucou à toutes les radios qui nous diffusent province. Il n’y a pas que FPP, mais c’est vrai que FPP c’est la première fois, depuis 1995 à nous diffuser.

Je reviens aussi sur ce qu’il a dit, sur le projet ICCARRE, je rappelle que c’est le fait de prendre son traitement pas 7 jours sur 7 mais 4 jours sur 7, ou 5, 3, ça dépend. C’est un protocole qui vient du professeur Jacques Leibowitch. Si vous ne savez pas ce que c’est, je vous invite à écouter les émissions précédentes.

Ensuite pour Truvada, alors là il parle de la PrEP. Le fait que les personnes séronégatives puissent prendre un traitement pour se protéger du VIH, avant et après un rapport sexuel. Il dit une protection à 84% mais je crois que c’est 86%, si je ne me trompe pas.

Alexandre : C’est plus précisément entre 86% et 87% d’après les études. En fait, dans les études, il y a dans les cohortes notamment avec l’étude Ipergay, il y a des doutes quant aux personnes qui ont malgré tout été contaminées, parce qu’il y a des doutes quant à leur observance.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE