Forum des auditeurs : Kévin, séropositif, aimerait poursuivre ses études au Maroc

, par Sandra

JPEG - 360.4 ko
Forum des auditeurs : Kévin, séropositif, aimerait poursuivre ses études au Maroc

- Message de Kévin

Salut Sandra, je viens d’être diagnostiqué séropositif, mais j’ai des ambitions de poursuivre mes études au Maroc, j’aimerais savoir si c’est possible ? si le traitement est aussi gratuit pour les étrangers ? s’il vous plaît je veux des éclaircissements.

Sandra : Là aussi, c’est un étudiant, sauf que là, c’est pour le Maroc. Savez-vous comment ça se passe au Maroc ?

Christian : Tout à fait, j’ai quand même une idée. Je suis passé en Algérie et j’ai parachuté aussi au Maroc. Là-bas, il y a des associations qui, si jamais tu es porteur du VIH et tu te rapproches d’un certain nombre d’associations. Moi, par exemple, j’avais été suivi quelques temps avant de continuer par Médecins sans frontières, ils m’avaient orienté. J’étais déjà prêt quand même à commencer à prendre un certain nombre de traitements. C’est possible. Que la personne essaye davantage de se renseigner.

Sandra : Mohamed, tu sais comment ça se passe au Maroc ou pas ?

Christian : Dans certains endroits, on peut bénéficier de soins, parce que ça s’est amélioré. Ils ont eu des problèmes de VIH aussi sur le Maghreb. Tout dépend de la région où il est. S’il est à côté d’une grande ville, je pense qu’il pourrait bénéficier du traitement. Sinon, maintenant, s’il est dans une région reculée, c’est délicat de remonter dans une capitale pour prendre le traitement et redescendre. Mais comme c’est à côté le Maroc, le mieux, ce serait qu’il prévoit un traitement à l’avance avec son médecin et au pire, se le faire envoyer. Sinon, il revient pendant les vacances. Bah oui, c’est à côté le Maroc, ce n’est pas comme au Canada, c’est différent. Là, le Maroc, c’est à 2h.

Sandra : Il est au Congo en fait.

Mohamed : Ouais, enfin, même si c’est pour ses études, il peut se les faire envoyer ou monter pour les vacances scolaires et puis prévoir pour son état de santé.

Sandra : Et toi, Laurent David, tu as des amis au Maroc ?

Laurent : Non, je lui souhaite beaucoup de courage et qu’il continue dans ses ambitions.

Sandra : Je me suis renseignée auprès de l’association ALCS, une association pour les personnes séropositives au Maroc. Ils m’ont dit qu’il n’y a pas de problème pour les étrangers. Les étrangers peuvent bénéficier du traitement, il suffit qu’il aille voir un médecin, on va lui prescrire le traitement. Donc au Maroc ça parait plus possible, ça marche un peu comme en France j’ai l’impression. Après, je n’ai pas d’information sur le séjour. Mais apparemment, ce ne serait pas si compliqué que ça d’après l’association ALCS, surtout que c’est un étudiant. Du courage à toi Kévin et puis j’espère que tu pourras faire tes études, réaliser tes rêves et devenir la personne que tu veux être. N’hésitez pas en tout cas à réagir sur le site comitedesfamilles.net. Si vous avez des réponses à apporter, un témoignage à apporter ou si vous avez des interrogations sur votre vie, sur votre santé, nous essayons de répondre à vos questions avec nos connaissances et puis si nous n’avons pas les connaissances, on cherche autour de nous.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE