Une marionnette à la télé pour parler du VIH aux enfants !

, par Sandra

PNG - 1.3 Mo
Une marionnette à la télé pour parler du VIH aux enfants !

Esther : Je voulais présenter un personnage qui a déjà quelques années, qui est apparu en 2002 en Afrique du sud. C’est le personnage Camille, la première marionnette VIH positive qui apparait à la télé, dans le monde. C’est un personnage pour enfant, dans un show de télé éducatif que tout le monde connait, “Sesame Street”. En Afrique du Sud, ça s’appelle “Takalani Sesame” et c’est donc la version sud africaine de “Sesame Street”. Ce personnage, cette petite marionnette s’appelle Camille. Et donc elle a été créé avec l’intention de montrer aux enfants que tout le monde peut être séropositif et vivre avec et être très heureux, être très content et ne pas avoir peur dans la vie. C’est avec cette idée qu’ils ont créé Camille avec la forme d’un petit monstre jaune et poilu mais très sympa et très mignon, avec le sourire tout le temps dans la bouche. Selon le créateur, c’est très facile de s’identifier avec Camille mais pas avec une perspective, une catégorie certaine, un type de personnes mais comme c’est un monstre, ça peut être un peu tout le monde. Donc tout le monde peut s’identifier avec un petit monstre, un peu timide mais en même temps quand les gens s’approchent d’elle, elle va s’ouvrir et va toujours être très positive et très créative aussi. Donc c’est un personnage qui est vraiment très apprécié et très aimée en Afrique du Sud et qui a été également repris dans le show de Sesame Street au Nigeria. Je ne sais pas si en Europe, il y a des personnages comme ça ?

Yann : Non, ça n’existait pas. On a déjà du mal à faire des témoignages de la vie avec le VIH donc je vois mal les chaînes françaises proposer un dessin animé sur cette thématique. Alors que pour ma part, je pense que si on commence plus jeune, la discrimination sera de moins en moins forte. Je trouve cette idée juste géniale. Tu l’as vu le dessin animé ?

Esther : Oui, elle est très marrante. Vous pouvez la voir sur Internet, sur Youtube. Maintenant on a accès à la télé de tous les pays.

Yann : Je regarderai ça très vite. Donc on le voit prendre son médicament…

Esther : Elle est très créative, elle solutionne le problème des autres aussi, elle vit une vie normale.

Yann : Génial.