Rubrique culturelle : « Chanson pour les vieux cons »

, par Sandra

JPEG - 124.9 ko
Source de l’image : http://dubleudansmesnuages.com/
Rubrique culturelle : « Chanson pour les vieux cons »

Yann : Moi je n’ai rien préparé pour la petite rubrique culturelle mise à part que je vous ai amené un petit colibri. C’est Vanessa Paradis, je n’ai pas milles choses à dire à part que j’ai un ami qui m’avait appelé d’Australie à l’époque de Joe le taxi, tu ne peux pas le croire Yann, je suis dans un bar, j’entends Vanessa Paradis, Joe le taxi. Elle avait fait un carton avec ça mondial. J’aime la personnalité, j’aime bien la petite gonzesse que c’est, ce que j’aime surtout, vous avez dû le remarquer parce que souvent il collabore dans pas mal de trucs, donc quand je peux en mettre une couche, c’est produit, réalisé, texte et musique par Benjamin Bioley et la chanson qu’on va écouter, c’est donc rappelle-moi le titre...

Sandra : Ah attends, c’est toi qui fais la rubrique...

Yann : Chanson pour les vieux cons. Ça ne me parle pas. Ce n’est pas moi le plus vieux autour de la table (rires).

Francis : Merci pour l’âge (rires). Pour la connerie...

Yann : Je prends la connerie, tu prends l’âge (rires).

Sandra : On s’écoute ça et puis on réagit sur la musique.

Diffusion de la chanson de Vanessa Paradis, « chanson pour les vieux cons »

Sandra : Que pensez-vous de cette chanson ? En gros Yann, si j’ai bien compris, elle dit que tant qu’on n’a pas vécu de choses fortes, tristes, on ne donne rien à l’autre. C’est ça ?

Yann : Oui enfin on n’est pas obligé d’attendre de voir un cadavre flotter (rires). Ça, c’est le côté si tu veux, Bioley j’en rajoute. Les gens aiment quand c’est triste. Tu l’as exactement dit c’est ça, malheureusement on attend parfois des événements dans la vie pour prendre la réalité qu’on est d’une part, pas grand-chose et le peu de temps qu’on a, autant le donner aux autres. Plus on donne, plus on reçoit. C’est systématique.

Christine Hamelin : Complètement d’accord.

Transcription : Sandra Jean-Pierre