Rubrique culturelle : Yann découvre les enfantillages d’Aldebert avec son fils

, par Sandra

JPEG - 114.8 ko
Enfantillages 2, Aldebert
Source de l’image : 95.agendaculturel.fr
Rubrique culturelle : Yann découvre les enfantillages d’Aldebert avec son fils

Yann : Alors on a parlé d’enfants, on va parler d’école un petit peu, du fait, comme vous le savez tous, cette pétition qui est en train de tourner sur la réforme scolaire. Tous ces problèmes nous rappellent quand même, je parle pour moi bien sûr, que nos enfants sont trop tôt investis par cette grande maison qui est l’école. Je ne suis pas pour l’école le samedi même s’il est prouvé qu’un enfant est trop présent pendant 5 jours d’école étant donné que le temps où il peut se concentrer et les moments de fatigue sont trop importants sur une journée entière. Il ne faut pas oublier quand même qu’il y a des parents qui entourent les enfants que nos petits week-ends c’est quand même d’une richesse qui franchement parfois peut nous faire louper une journée d’école. C’est juste envie de vous faire écouter un jeune chanteur, Aldebert, qui lui a choisi et c’est un peu casse-gueule je dirai de faire des concerts pour les enfants, de se lancer dans une carrière parce qu’à part Henri Dès ou quelques-uns qui sont là comme des poteaux quoi, comme des grandes structures, c’est une vraie découverte, je voudrai remercier l’association culture du coeur qui nous fait profiter au Comité et qui fait profiter beaucoup d’associations de patients, de personnes en grande difficulté qui ne peuvent pas s’offrir des spectacles. Donc merci à culture du coeur, c’est comme ça que j’ai pu emmener mon fils voir Aldebert et c’est son deuxième album. Il y a eu enfantillage 1, enfantillage 2. La chanson que je vais vous faire découvrir il est accompagné par un pote à lui qui s’appelle Sanseverino. Il est vraiment partout Sanseverino. Le titre c’est « mon père il est tellement fort » et comme nous au Comité on aime bien les mamans aussi, vous changer avec « ma mère elle est tellement forte » et ça marche aussi. Je voudrais aussi le dédicacer à tous les papas du Comité, à vous papas qui nous écoutez à la radio et à mon papa qui est là-haut.

Transcription : Sandra Jean-Pierre