Forum des auditeurs : « Comment me marier avec ma petite amie sans lui avouer ma séropositivité ? »

, par Sandra

JPEG - 145.5 ko
Forum des auditeurs : « Comment me marier avec ma petite amie sans lui avouer ma séropositivité ? »

- Message de Bdou

Bonjour Sandra et à tous ceux qui me liront.
Je suis séropositif depuis 2013 et indétectable. Je suis sénégalais vivant à Dakar.
J’ai 32 ans, je fais 175cm 70kg plutôt sportif.

Je sors depuis 4 mois avec une fille à qui j’ai pas encore avoué ma sérologie. On a jamais couché ensemble car on s’est promis pas de sexe avant le mariage.

La pression famille commence à être pesant au point que la famille veut me proposer un mariage arrangé. Je précise que personne de ma famille ne sait que je suis séropositif.

Je voudrais avoir des conseils.
1.Est-ce que je peux contaminer en étant indétectable
2.L’idéal aurait été que je trouve une fille séropositive, mais puisque ce n’est pas encore le cas, puis-je me marier avec l’une d’entre elle (ma petite amie ou le mariage arrangé) sans leur avouer ma séropositivité.

Sandra : Christian, Mohamed, je vous laisse répondre à Bdou.

Christian : Qu’est-ce qu’on va dire à notre ami ? Nous lui disons que, la famille n’étant pas au courant, c’est bien qu’il garde vraiment le secret, s’il tient. Franchement, c’est sa vie. Maintenant sur le plan amoureux, sexuel et tout, ce n’est pas facile. Ce n’est pas facile d’aller avouer à une compagne, à quelqu’un qu’on aime, “voilà, je suis séropositif, j’ai une charge virale indétectable”. D’abord, ces personnes ne savent même pas ce que veut dire charge virale indétectable. Et si tu mets encore la personne sur… par exemple la PrEP, c’est-à-dire je peux commencer à te donner certains médicaments de temps en temps avant qu’on fasse l’amour. La personne va se poser, se faire un vaste questionnement. Ce n’est pas facile. On ne sait jamais ! Franchement, je lui souhaite de trouver l’âme soeur et peut-être au bout d’un certain temps, vraiment qu’il trouve une dame et au bout d’un certain temps, peut-être après, vous avez utilisé les préservatifs pendant 6 mois, un beau jour vous êtes fatigués d’utiliser les préservatifs et c’est là qu’il avoue que “voilà, je suis séropositif, et c’est pour ça que j’utilisais les préservatifs. Mais, j’ai une charge virale indétectable, je suis séropositif mais je ne peux pas contaminer”. C’est un peu compliqué Sandra.

Sandra : Avant de laisser la parole à Mohamed, tu as parlé vite fait de PrEP. La PrEP c’est la prophylaxie pré-exposition, c’est ce qui permet aux personnes séronégatives, qui n’ont pas le VIH d’avoir une protection contre le VIH. Il faut savoir que pour les femmes, cette protection, ça ne marche pas pareil que chez les hommes, c’est-à-dire que ça met plus de temps à être efficace chez les femmes. C’est physiologique, c’est comme ça. Mais de toute façon, on en parlera dans cette émission ou dans une autre. Et puis tu lui souhaites de trouver l’âme soeur mais il a déjà trouvé ! Il a déjà une petite amie à qui il n’a pas avoué sa séropositivité et puis il y a aussi ce mariage arrangé. Donc en fait, en gros il y a deux femmes quoi. Il a deux femmes avec qui il pourrait se marier, si j’ai bien compris la…

Christian : Puisqu’il est sénégalais, j’imagine qu’il est musulman. Généralement ça se passe comme ça. La plupart des musulmans ont beaucoup de femmes…

Sandra : Alors là, c’est un autre débat, on ne va pas rentrer là-dedans.

Christian : Il est possible qu’on lui ai proposé, les parents disent que bon voilà, nous te proposons… mais comment avouer à toutes ces deux… puisque lui il veut mener une relation amoureuse, d’après ce que j’entends, ce n’est pas facile. Je crois qu’au final, qu’il essaye tout doucement sans rien dire et qu’il voit celle finalement qui pourra réellement l’intéresser. Au bout d’un certain temps, qu’il lui dise la vérité, vraiment.

Mohamed : Moi, je lui conseillerai plus d’être franc avec elle. Je crois qu’il n’y a pas mieux que la vérité, même s’il n’envisage rien de sérieux avec cette personne, qui lui parle franchement de son état de santé et puis qu’ensemble, ils essayent de combattre, ils luttent ensemble, mais au moins qu’il fasse passer les sentiments avant la maladie. Parce que maintenant, comme tu disais si bien Sandra, il y a des progrès, il y a des personnes qui ne sont pas encore atteintes et même si elles sont exposées au risque d’attraper le VIH, il y a des moyens de prévention aujourd’hui. Il y a même la trithérapie et on peut même envisager de faire un enfant. Donc il suffit d’avoir un bon suivi médical et d’être honnête avec sa partenaire ou son partenaire, tout simplement.

Christian : Il y a aussi Mohamed celle que lui proposait ses parents. Généralement, quand tes parents te proposent une femme, ce n’est pas évident de refuser. Mais comment faire pour…

Mohamed : Non mais là, l’épée de Damoclès, c’est plus le VIH. C’est comment le dire ou comment le garder comme secret. Maintenant, c’est vrai que le partenaire, ça y fait. Ta partenaire ou ton partenaire, il faut qu’il y ait un minimum de franchise, vous ne pouvez pas avoir de relation sexuelle et passer outre votre état de santé. Moi, c’est comme ça que je vois la chose.

Sandra : Moi aussi je vais répondre à Bdou. 1, est-ce que je peux contaminer en étant indétectable, la réponse est non, puisque Bdou, tu as une charge virale indétectable donc non, tu ne contamines pas. Alors il y a des conditions tout de même. Il faut évidemment que ta charge virale soit indétectable depuis plus de 6 mois pour être sûr que tout va bien et aussi il faut que la partenaire n’ait pas d’autre infection sexuellement transmissible, il n’y a pas que le VIH. Parce que si jamais dans le couple il y a des IST, là ça peut s’annuler et puis avoir transmission des IST et du VIH. Donc si ta partenaire n’a pas d’IST, et toi non plus, tout va bien, vous pouvez avoir des relations sexuelles sans préservatif puisqu’elles seront protégées par le traitement que tu prends.

Ensuite, pour la question de l’annonce. Déjà tu me parles d’une fille avec qui dont je crois tu es amoureux, c’est ta petite amie. Et puis la fille que les parents te proposent. Alors moi je dirai l’amour d’abord. Puisque tu as déjà quelqu’un, va avec celle que tu aimes. Je ne vois pas pourquoi tu ne présenterais pas à ta famille la petite amie dont tu nous parles. Et puis le mariage, c’est pour le meilleur et pour le pire. Avant le mariage, je pense qu’il faut tout se dire. C’est le moment, c’est vraiment avant le mariage où il faut tout dire parce qu’après, ce sera trop tard. Alors bon, évidemment, maintenant il y a les histoires de divorce et tout ça mais bon, un mariage en général ce n’est pas fait pour être rompu, c’est fait pour durer jusqu’à la fin. Et donc il vaut mieux tout dire. Comme ça au moins, tu sauras si la fille peut vivre avec toi alors que tu es séropositif. Il suffit que tu lui annonces ça correctement, bien. Evidemment, si tu lui dis, voilà, j’ai un lourd secret à t’annoncer, c’est une catastrophe, j’ai le sida.. Non ! Tu lui dis, je suis séropositif, je suis porteur du VIH. Ce n’est pas pareil que le sida, j’ai juste le virus en moi, je me soigne, je prends le traitement, regarde, je suis en pleine forme. Toi-même tu le dis, tu fais 1m75, 70 kilos, plutôt sportif. Donc tu dois être un très beau garçon, 32 ans, voilà. Il suffit que tu lui annonces bien, avec de la documentation si tu as. Nous, on peut même t’en envoyer si tu veux, des brochures qu’on a. On a des brochures qui s’intitulent “Comment faire un bébé quand on est concerné par le VIH”, “Comment annoncer ma séropositivité”. Il y a plein de témoignages. Donc on peut t’aider là-dessus, vraiment, je suis l’avis de Mohamed, je t’encourage à annoncer ta séropositivité dès maintenant et si tu ne veux pas que la famille le sache, tu lui demandes que ça reste un secret dans le couple. Parce que la famille n’est pas obligé de tout savoir. Donc tu peux lui dire, “voilà, je te fais confiance, je t’annonce ça, mais c’est le secret du couple”. Ils n’ont pas besoin de le savoir, tu pourras avoir des enfants avec elle, sans que les enfants soient infectés puisque tu prends ton traitement, elle ne sera pas infectée. Voilà, c’est que je tenais à te dire Bdou.

Christian : Si possible même, il peut aller voir son médecin. Il peut amener la dame à l’hôpital et il rencontre le médecin et puis le médecin saura quoi faire pour que la dame puisse vraiment comprendre bien cette histoire.

Sandra : Je suis tout à fait d’accord. N’hésite pas Bdou à réagir sur le site comitedesfamilles.net, si tu as encore des questionnements. On est là pour toi. S’il y a d’autres personnes qui souhaitent répondre à Bdou ou partager leurs expériences, n’hésitez pas à laisser un message sur le notre site comitedesfamilles.net. On est ensemble, on est là !

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE