Forum des auditeurs : « Je vis avec ma femme séropositive, on n’a pas encore d’enfant »

, par Sandra

JPEG - 132.2 ko
Forum des auditeurs : « Je vis avec ma femme séropositive, on n’a pas encore d’enfant »

- Message de Félix Zazi

En fait, c’est possible de vivre avec ce statut comme si on n’a jamais été infecté.
Mais j’aimerais juste savoir s’il arrive un jour où vous faites le rapport sans préservatif.
Et votre conjoint a t-il quelle chance de ne pas contracter l’infection ?
Aidez-moi. Je vis avec ma femme séropositive depuis 6 ans déjà. On n’a pas encore d’enfant et c’est vraiment dur puisqu’on fait le rapport avec préservatif.
Je ne sais quoi faire.

Sandra : Avant que j’apporte une réponse à Félix Zazi, avez-vous des réponses à apporter Christian et Mohamed ?

Christian : Je dirai simplement que si la charge virale de ta femme ou la tienne est indétectable, les médecins nous font comprendre qu’effectivement vous pouvez avoir des relations sexuelles sans risque. Et maintenant pour être vraiment sûr que ces relations soient sans risque il faut que ton vis-à-vis n’aie pas une autre infection. Par exemple, ça peut être une hépatite qui est cachée quelque part, une blennorragie, un herpès, quelque chose, une autre maladie pour qu’il n’y ait pas d’autre infection. Si ce n’est pas le cas, c’est-à-dire que vous êtes allé à l’hôpital, tous les deux, la charge virale de madame par exemple est indétectable et que bon, si ton compatriote, toi, tu n’as pas de maladie, il n’y a pas de souci, et que tu ne présentes aucune autre maladie alors vous pouvez ne pas utiliser le préservatif. Mais il n’y a pas de risque zéro.

Sandra : Mohamed, as-tu quelque chose chose à rajouter ?

Mohamed : Je veux juste rajouter qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Il faut qu’il soit moins inquiet. On a vu des séropositifs avec une partenaire séronégative qui n’avaient jamais eu de problème et pour d’autres il y a eu des complications. Tout dépend de la relation avec chacun et ce qu’en disent les médecins. Mais je lui conseille de tout de suite, plutôt que de s’inquiéter, de prendre son temps et puis délicatement d’aller voir le médecin et puis en parler avec lui et de traiter surtout du problème, s’il veut vraiment avoir un enfant, il y a des possibilités de le faire aujourd’hui, qu’il y a des moyens et que le personnellement médical est là pour ça.

Sandra : Oui, je suis d’accord avec la plupart des choses que vous avez dites. Félix Zazi avait laissé son message durant l’été. Evidemment, je n’ai pas attendu aujourd’hui pour lui répondre, mais je trouvais intéressant de lire ce message aujourd’hui à l’émission. Maintenant, il est possible d’avoir un enfant non contaminé par le VIH même si la maman est porteuse du virus du VIH si elle prend correctement son traitement évidemment.

Christian : Et même, de plus en plus, on voit avec la technologie qui a évolué, on voit davantage de personnes séropositives vivre avec des personnes séronégatives. Ca ne crée pas de problème. Je connais d’ailleurs un couple, ils vivent ensemble depuis plus de 10 ans, ils n’ont pas de problème.

Sandra : Moi aussi, j’en connais autour de moi, au Comité des familles j’en croise. Effectivement, vous pouvez avoir des rapports sans préservatif puisque vos rapports seront protégés par le traitement puisque ta partenaire prend son traitement, elle a une charge virale indétectable, ça signifie que le taux de virus dans son sang est indétectable et du coup, il n’y a pas contamination. Donc pas de stress, vous pouvez faire un enfant naturellement, c’est super, grâce aux progrès de la médecine aujourd’hui. Et effectivement, c’est bien quand on veut avoir un enfant et concerné par le VIH, d’en parler au médecin. Il pourra vous rassurer, vous expliquer si jamais vous avez encore des doutes. Et je rappelle qu’on a une brochure qui s’intitule “Comment faire un bébé quand on est concerné par le VIH” qui est disponible sur notre site comitedesfamilles.net et aussi il y a la version papier à l’association que vous pouvez venir chercher à l’association ou on peut vous l’envoyer si vous n’êtes pas en région parisienne. N’hésitez pas chers auditeurs à réagir sur le site comitedesfamilles.net et si vous avez encore des questions là-dessus, on est là pour y répondre.

Transcription : Sandra JEAN-PIERRE