La contraception hormonale peut-elle augmenter le risque d’infection au VIH ?

, par Sandra

JPEG - 56.4 ko
Source de l’image : http://coqktail.com/articles/contraceptif-injectable-risque-augmente-detre-infectees-vih-12280/

Des chercheurs de l’université de Califormie ont étudiés les effets de l’usage de la
contraception hormonale sur le risque d’infection au VIH
. Dans leurs conclusions
présentées dans le Lancet Infectious Diseases, à partir de 12 études menées en Afrique subsaharienne durant 3 ans sur 400 à 8000 femmes. Toutes les femmes étaient au départ de l’étude exemptes d’infection au VIH. L’analyse a révélé que le contraceptif injectable de type acétate de médroxyprogestérone, le Depo-Provera augmentait le risque d’infection au VIH de 40%. 

Une réserve : Ces effets de l’usage de la contraception hormonale sur le risque
d’infection au VIH, peuvent être également expliqués par des critères de santé et de
mode de vie et non seulement par la contraception. Ce risque avait évoqué lors de l’émission de radio Vivre avec le VIH sur la contraception avec la gynécologue Barbara Maraux.

Article écrit par Joëlle Hist