Actualité

  • Home / Vivre avec le VIH / À Paris, une…
À Paris, une place dédiée aux victimes du Sida

À Paris, une place dédiée aux victimes du Sida

Le quartier du Marais va accueillir d’ici quelques semaines la “place des Combattantes et Combattants du Sida”. Un lieu inédit pour rendre hommage aux personnes décédées du Sida, celles vivant avec le VIH mais aussi aux soignants et aux militants. 

“Depuis les premiers cas documentés aux États-Unis à la fin des années 70, la pandémie de sida a fait près de 35 millions de morts”, rappelle tristement la Mairie de Paris. Pour rendre hommage aux victimes, la Capitale a décidé de renommer une place du Marais. Et ce, 30 ans après le début de la pandémie de Sida.

Ne jamais oublier

Cette place se situera au coeur de Paris. Plus précisément, sur le croisement de la rue de Rivoli de la rue Saint-Antoine, au niveau de la station de métro Saint-Paul. D’ailleurs, elle s’appellera “place des Combattantes et Combattants du Sida”. Une manière de ne pas oublier que le Sida a tué. Dans les années 1980, Paris fut “la ville européenne la plus touchée par l’épidémie avec Londres”, regrette la mairie. 10 000 Parisiens sont morts des suites d’une infection au VIH, entre 1989 et 1996. C’est “près d’un décès sur 10 sur cette période”. Mais aussi pour rappeler que le Sida fait encore des victimes dans le monde.

Lutter contre les stigmatisations

De ce fait, le lieu mettra également à l’honneur les personnes vivant avec le VIH. Mais aussi le personnel soignant, les accompagnants et les militants. Aujourd’hui encore, le virus “stigmatise toujours, plus que jamais, les usagers de drogue, les gays, les migrants ou les travailleuses et travailleurs du sexe”. C’est ce qu’a déclaré Jean-Luc Romero-Michel. L’adjoint à la lutte contre les discriminations à la mairie fut le premier politique français à avoir révélé être séropositif. C’était en 2002. Il rappelle : le vaccin contre le VIH n’existe pas encore. “Le combat n’est malheureusement pas terminé.” Pour lui, “un monde sans Sida est toujours possible à l’horizon 2030, c’est grâce aux combattantes et combattants du Sida” honorés par cette place. 

Votée par le Conseil de Paris le 8 novembre dernier, la place sera inaugurée pour le 1er décembre. Date de la journée mondiale de lutte contre le Sida.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.