Actualité

  • Home / Dépistage et prévention du VIH / L’anneau vaginal à…
L’anneau vaginal à la dapivirine : nouvelle alternative de prévention contre le VIH

L’anneau vaginal à la dapivirine : nouvelle alternative de prévention contre le VIH

Un avis favorable a été prononcer par l’Agence européenne des médicaments (EMA) pour les pays hors UE à propos d’un anneau vaginal, imprégné de dapivirine, ce juillet dernier. Inspiré du dispositif contraceptif, il serait utilisé pour réduire le risque d’infection par le VIH.

Ce moyen « est une option de prévention de l’infection par le VIH que les femmes peuvent contrôler et utiliser discrètement au cas où elles ne pourraient pas utiliser ou n’auraient pas accès à la PrEP par voie orale », a signalé l’EMA.

Cet avis touche uniquement les pays non-membres de l’UE qui sont les plus touchés par le virus, en particulier en Afrique subsaharienne, où les femmes sont particulièrement vulnérables au VIH, a expliqué l’EMA.

L’étude Ring, dirigée par le Partenariat international pour des microbicides (IPM), a évalué l’utilisation de l’anneau mensuel chez des femmes âgées entre 18 à 45 ans au Malawi, en Afrique du Sud, en Ouganda et au Zimbabwe. Elle a révélé que l’anneau réduisait le risque global de 35 %.

S’il est approuvé par les régulateurs africains, cet anneau pourrait constituer le premier outil à long terme pour les femmes de plus de 18 ans, leur permettant de réduire le risque d’infection par le VIH.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.