Actualité

  • Home / Dépistage et prévention du VIH / Coup d’œil en…
Coup d’œil en Australie : la PrEP

Coup d’œil en Australie : la PrEP

Une étude permet d’en savoir plus sur les pratiques sexuelles des hommes  ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) en Australie. A le rapporter, le site Seronet.

Donc, l’étude est menée par le professeur Martin Holt de l’Université de Nouvelle-Galles du Sud à Sydney. Objectif, connaître les moyens de prévention des HSH en Australie.

L’étude nous montre donc un changement radical dans la méthode de prévention au VIH des hommes gays et bisexuels.

En effet, 32 048 hommes ont répondu à des questionnaires sur une période de cinq ans. Les questions portaient sur leurs partenaires sexuels, leurs moyens de protection ou encore sur leur  statut sérologique.

Cette étude s’est déroulée sur une période de 5 ans. Ainsi, les chercheurs ont pu voir l’évolution des pratiques de prévention au fil des années.

Ainsi, entre 2014 et 2019, le taux d’HSH ayant eu des rapports sexuels protégés est passé de 68 % à 75 %.

« Notre analyse des données de surveillance nationale des comportements montre un changement historique dans les pratiques sexuelles des australiens gays et bisexuels ». Conclu le Professeur Holt.

« Entre 2014 et 2019, la stratégie de prévention la plus utilisée chez les hommes gays et bisexuels qui ont des partenaires occasionnels est passée du préservatif à la Prep. Ce changement a contribué à la diminutions des infections à VIH en Australie » ajoute le professeur.

Donc, l’Australie est considérée comme le leader mondial dans le déploiement de la PrEP. Les traitements VIH sont pris en charge et le Tasp a été largement promu. Un exemple à suivre pour d’autres pays qui peinent à faire connaître ces outils. Ils sont essentiels dans la stratégie pour mettre fin à l’épidémie de VIH/sida dans le monde.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.