Actualité

  • Home / Faire un bébé et VIH / Déclin du dépistage…
Déclin du dépistage du VIH lors du premier contrôle prénatal durant la pandémie du coronavirus

Déclin du dépistage du VIH lors du premier contrôle prénatal durant la pandémie du coronavirus

L’ONUSIDA rapporte que la pandémie de Covid-19 a eu un impact majeur sur les services de dépistage du VIH. Concernant les services de prévention de la transmission de la mère à l’enfant du VIH, les femmes faisant un test de dépistage du VIH lors du premier contrôle prénatal a diminué dans différents pays.

l’Organisation mondiale de la santé, l’ONUSIDA, et l’UNICEF lance une collecte de données en août 2020. Elle identifie les dommages causés par la Covid-19, dans les services qui lutte contre le VIH au niveau régional, national, et mondial.  

Dix-sept pays ont partagé des données sur le sujet. Un quota était calculé avec comme point de comparaison le mois de janvier, pour mesurer l’impact de la Covid-19 sur les services de prévention de la transmission verticale (mère-enfant) du VIH.  

En avril, par rapport à janvier, le nombre de femmes faisant un test du VIH lors de leur première visite prénatale était en déclin, dans tous les pays sauf le Mozambique et la Jamaïque. À partir de juin 2020, 14 des 17 pays avaient de nouveau atteint le niveau de février.

Parmi 15 pays, les femmes sous traitement est revenu au niveau de février pour tous les pays sauf le Botswana, l’Afrique du Sud, Sierra Leone, Togo et le Guatemala. C’est un atout pour maintenir un niveau bas de l’épidémie de VIH.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.