Actualité

  • Home / Dépistage et prévention du VIH / États-Unis : une…
États-Unis : une baisse de 73% des infections au VIH

États-Unis : une baisse de 73% des infections au VIH

Selon une étude des autorités sanitaires, le nombre annuel de nouvelles infections au VIH a chuté de 73 %, entre 1980 et 2019 aux États-Unis.

En effet, comme l’explique Ouest-France, le nombre de nouvelles infections au VIH étaient de 130 400 entre 1984 et 1985 aux États-Unis. En 2019, le nombre annuel d’infections s’élevait de 34 800.

Comment expliquer ces chiffres ?

Selon le médecin Rochelle Walensky, « La baisse est due au travail et à la collaboration depuis des décennies entre scientifiques, patients, militants, et population ». Les outils de prévention jouent également un très grand rôle dans la lutte contre le VIH. Notamment la PrEP qui permet d’empêcher la transmission du virus. En effet, elle est efficace à 99 %.

Cependant, en 2019, seulement 23 % des personnes éligibles y ont eu accès. 63 % de ces personnes étaient des personnes blanches et seulement 8 % des personnes noires. Quand on sait que la proportion de nouvelles infections au VIH a augmenté de 29 à 41 % pour la communauté noire, cela est problématique.

La lutte contre les inégalités, en particulier aux États-Unis est importante pour que tous les individus puissent avoir accès à des soins.

Par exemple, le nombre de nouvelles contaminations reste élevé chez les femmes transgenres et les personnes consommant des drogues par injection.

Aux États-Unis, 1,2 million de personnes vivent avec le VIH.Parmi ces personnes, 13 % ne sont pas conscients de leur statut.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.