Actualité

  • Home / Covid-19 et VIH / Faisons le point…
Faisons le point sur les vaccins contre la Covid-19

Faisons le point sur les vaccins contre la Covid-19

La pandémie de Covid-19 a fait minimum 1,38 million de morts dans le monde. Confrontées à de nouvelles restrictions/mesures, les populations ont l’espoir d’une distribution rapide des premiers vaccins contre le Covid-19. 

USA 

Les Etats-Unis est le pays le plus touché par l’épidémie.

Le laboratoire pharmaceutique Pfizer a annoncé que son vaccin expérimental contre la Covid-19 était « efficace à plus de 90 % »

Le géant pharmaceutique américain et son partenaire allemand BioNTech sont les premiers à présenter des résultats positifs d’un vaccin contre le coronavirus.

Les deux entreprises ont demandé aux États-Unis une autorisation d’utilisation d’urgence pour les personnes âgées de 16 à 85 ans. Les doses seront limitées si le vaccin est autorisé.

Elles prévoient de produire des vaccins pour protéger 25 millions de personnes dès cette année. Pfizer prévoit aussi jusqu’à 1,3 milliard de doses du vaccin en 2021.

Le candidat vaccin de Pfizer se fonde sur l’ARN messager. On injecte une molécule qui s’insère et qui fabrique un antigène spécifique du coronavirus : La « spicule » du coronavirus. Il s’attache aux cellules humaines pour les pénétrer. Ensuite, le système immunitaire va le détecter, et va produire des anticorps. Ces anticorps vont rester pendant une longue durée. 

L’avantage de cette méthode, et qu’il est inutile de cultiver un pathogène en laboratoire, c’est l’organisme qui fait le travail. 

Les autorités espèrent lancer avant la mi-décembre une campagne massive de vaccinations. Ils ont l’espoir de parvenir au printemps à l’immunité collective.

France 

La France reste prudente quant aux vaccins contre la Covid-19. Gabriel Attal rappelle que l’arrivée d’un vaccin faisait l’objet d’un plan européen. Et que 1,5 milliard d’euros étaient prévus dans le budget 2021 de la Sécurité sociale en France pour financer une campagne de vaccination.

Une petite majorité de Français (54 %) souhaite bénéficier du vaccin. Et que l’autre moitié des Français n’a pas l’intention de se faire vacciner, selon un sondage Ipsos relayé par BFM.

Le 10 novembre, le député européen écologiste Yannick Jadot est pour rendre le vaccin contre la Covid-19 obligatoire. Il dit : « À partir du moment où le vaccin sera là, j’espère que tout le monde ira se faire vacciner »

L’Union Européenne 

L’exécutif européen a conclu en septembre, un accord avec BioNTech et Pfizer. Ils vont précommander 200 millions de doses de leur vaccin. 

L’UE a signé trois contrats pour précommander différents vaccins.  « Nous aurons probablement un portefeuille de six candidats prometteurs… “Un portefeuille diversifié accroît nos chances d’avoir accès à un vaccin efficace et sûr”. A expliqué Stella Kyriakides, la commissaire européenne à la Santé.

Brésil 

L’autorité sanitaire du Brésil suspend les essais cliniques d’un vaccin chinois créé par Sinovac Biotech. Ca c’est passé le 9 novembre, après la mort d’un volontaire. Le 11 novembre, le Brésil autorise à nouveau, la reprise des essais cliniques. L’organisme qui coordonne les essais au Brésil, l’Institut Butantan, s’est dit « surpris » par cette réaction.

Russie 

La Russie annonce en novembre, 92 % d’efficacité pour son vaccin expérimental « Spoutnik V », indique l’agence Reuters.

Le Fonds d’investissement direct russe a précisé que l’essai russe se poursuivrait pendant six mois et que les données de l’étude seraient publiées dans une revue médicale internationale prochainement.

Royaume-uni 

Le vaccin contre le Covid-19 développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford est efficace à 70 % en moyenne, voire à 90 % 

AstraZeneca estime dans son communiqué que son vaccin est « hautement efficace » pour prévenir la maladie. Aucun participant aux essais n’aurait développé de formes sévères ou n’a dû être hospitalisé. 

Un vaccin efficace contre la Covid-19 pourrait changer l’évolution de l’épidémie. 

Mais de nombreuses questions se posent, sur la durée de protection des vaccins proposés, ou encore qui aura accès aux vaccins ? « Le vaccin sera efficace à 0 % pour les personnes qui n’ont pas les moyens d’y accéder », a dit Robin Guittard, porte-parole d’Oxfam France.

USA 

Les Etats-Unis est le pays le plus touché par l’épidémie.

Le laboratoire pharmaceutique Pfizer a annoncé que son vaccin expérimental contre la Covid-19 était « efficace à plus de 90 % »

Le géant pharmaceutique américain et son partenaire allemand BioNTech sont les premiers à présenter des résultats positifs d’un vaccin contre le coronavirus.

Les deux entreprises ont demandé aux États-Unis une autorisation d’utilisation d’urgence pour les personnes âgées de 16 à 85 ans. Les doses seront limitées si le vaccin est autorisé.

Elles prévoient de produire des vaccins pour protéger 25 millions de personnes dès cette année. Pfizer prévoit aussi jusqu’à 1,3 milliard de doses du vaccin en 2021.

Le candidat vaccin de Pfizer se fonde sur l’ARN messager : on injecte une molécule qui s’insère et qui fabrique un antigène spécifique du coronavirus : La « spicule » du coronavirus. Il s’attache aux cellules humaines pour les pénétrer. Ensuite, le système immunitaire va le détecter, et va produire des anticorps. Ces anticorps vont rester pendant une longue durée. 

L’avantage de cette méthode, et qu’il est inutile de cultiver un pathogène en laboratoire, c’est l’organisme qui fait le travail. 

Les autorités espèrent lancer avant la mi-décembre une campagne massive de vaccinations dans l’espoir de parvenir au printemps à l’immunité collective.

France 

La France reste prudente quant aux vaccins contre la Covid-19. Gabriel Attal rappelle que l’arrivée d’un vaccin faisait l’objet d’un plan européen. Et que 1,5 milliard d’euros étaient prévus dans le budget 2021 de la Sécurité sociale en France pour financer une campagne de vaccination.

Une petite majorité de Français (54 %) souhaite bénéficier du vaccin. Et que l’autre moitié des Français n’a pas l’intention de se faire vacciner, selon un sondage Ipsos relayé par BFM.

Le 10 novembre, le député européen écologiste Yannick Jadot est pour rendre le vaccin contre la Covid-19 obligatoire : « À partir du moment où le vaccin sera là, j’espère que tout le monde ira se faire vacciner »

L’Union Européenne 

L’exécutif européen a conclu en septembre, un accord avec BioNTech et Pfizer pour précommander 200 millions de doses de leur vaccin. 

L’UE a signé trois contrats pour précommander différents vaccins.  « Nous aurons probablement un portefeuille de six candidats prometteurs… Un portefeuille diversifié accroît nos chances d’avoir accès à un vaccin efficace et sûr », explique Stella Kyriakides, la commissaire européenne à la Santé.

Brésil 

L’autorité sanitaire du Brésil suspend les essais cliniques d’un vaccin chinois créé par Sinovac Biotech, le 9 novembre, après la mort d’un volontaire. Le 11 novembre, le Brésil autorise à nouveau, la reprise des essais cliniques. L’organisme qui coordonne les essais au Brésil, l’Institut Butantan, s’est dit « surpris » par cette réaction.

Russie

La Russie annonce en novembre, 92 % d’efficacité pour son vaccin expérimental « Spoutnik V », indique l’agence Reuters.

Le Fonds d’investissement direct russe a précisé que l’essai russe se poursuivrait pendant six mois et que les données de l’étude seraient publiées dans une revue médicale internationale prochainement.

Royaume-uni 

Le vaccin contre le Covid-19 développé par AstraZeneca et l’université d’Oxford est efficace à 70 % en moyenne, voire à 90 % 

AstraZeneca estime dans son communiqué que son vaccin est « hautement efficace » pour prévenir la maladie. Aucun participant aux essais n’aurait développé de formes sévères ou n’a dû être hospitalisé. 

Un vaccin efficace contre la Covid-19 pourrait changer l’évolution de l’épidémie. 

Mais de nombreuses questions se posent, sur la durée de protection des vaccins proposés, ou encore qui aura accès aux vaccins ? « Le vaccin sera efficace à 0 % pour les personnes qui n’ont pas les moyens d’y accéder », a dit Robin Guittard, porte-parole d’Oxfam France.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.