Actualité

  • Home / Vivre avec le VIH / La forêt, la…
La forêt, la solution pour éviter les pathogènes

La forêt, la solution pour éviter les pathogènes

Différentes pathologies autres que le VIH, sont plus fréquentes en hiver. À cette période, notre organisme est plus affaibli et nous devons nous protéger notre système immunitaire.

Alors, les professionnels de la santé recommandent de plus en plus, des conseils sur l’alimentation, des activités sportives ou encore de la méditation.

La sylvothérapie fait partie des suggestions. Cette pratique consiste simplement à faire des balades en forêt. Vous devez sûrement vous demandez, pourquoi les médecins iraient recommander cette activité pour éviter les maladies ?

Le pionnier, docteur Qing Li, médecin immunologiste de l’École japonaise de médecine, a mené des études sur les “bains de forêt ». Il en conclut qu’il y a plusieurs aspects positifs à cela :

Ils permettent d’échapper à la pollution, l’air de la forêt est riche en oxygène et pauvre en bactéries. Ils réduisent le stress. Les « bains de forêt » augmente aussi la longévité. Plus les personnes se rendent dans la nature, moins il y’a de surpoids, cancers, ou de maladies cardiovasculaires. 

En 1928, le biologiste Boris Tokin, découvre que l’air de la forêt détient des phytoncides, ces composés organiques antimicrobiens, permettent se défendre contre les pathogènes. 

Ils renforcent notamment les lymphocytes, qui luttent contre les cellules cancéreuses, capables d’éliminer des rétrovirus, comme le VIH.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.