Actualité

  • Home / Discrimination / La pauvreté gagne…
La pauvreté gagne du terrain à cause du coronavirus

La pauvreté gagne du terrain à cause du coronavirus

Le Secours populaire est inquiet face à son baromètre publié le 30 septembre 2020. Il annonça que la crise sanitaire actuelle fait des ravages. L’association annonce « un confinement qui a fait exploser le nombre de nouveaux précaires ».

Pendant les deux mois du premier confinement, 1 270 000 personnes ont demandé l’aide du Secours populaire. Ils étaient 3,3 millions sur toute l’année 2019. 

Un chiffre stupéfiant qui n’est pas prêt de baisser, avec ce deuxième confinement. Cette situation accélère les inégalités. 

Personne ne semble à l’abri de la précarité. Que ce soit les familles monoparentales, personnes âgées, étudiants, intérimaires, ou les travailleurs indépendants…

La pandémie pourrait faire basculer plus de 130 millions de personnes supplémentaires dans la précarité d’ici à la fin de l’année, selon l’ONU. 

Le baromètre de la pauvreté Ipsos 2020 indique également que « 33 % des français estiment que leurs revenus leur permettent juste de boucler leur budget, et 18 % confient ne pas y parvenir ».

Ce niveau de précarité fait mener un quotidien difficile aux personnes concernées. Les craintes à propos de l’avenir sont présentes. Mais elles sont encore plus fortes pour les plus jeunes. Le risque de pauvreté est plus élevé encore pour leurs enfants que pour eux-mêmes, rapportent le 81 % des personnes interrogées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.