Actualité

  • Home / Dépistage et prévention du VIH / La prescription de…
La prescription de la PrEP chez le généraliste retardée.

La prescription de la PrEP chez le généraliste retardée.

Le décret permettant la prescription chez le généraliste est retardée dût à une erreur d’écriture dans le dossier. Elle est ainsi reportée freinant considérablement la lutte contre le VIH. 

Rappelons que l’efficacité de la PrEP permet d’éviter 2400 contaminations par an. Ainsi il est important que les médecins généralistes puissent la prescrire. 

L’indignation des associations est démontrée par Aurélien Beaucamp, président de AIDES. Il souligne que le décret était attendu pour le printemps 2020. 

« C’est irresponsable de limiter le déploiement de la PrEP pour un simple vice de forme qui, en plus, a été pointé du doigt. Le ministère va être responsable des futures infections » ajoute Aurélien Beaucamp. 

Notons également que la délivrance de la PrEP est en baisse de -36% par rapport aux attentes. La reprise des centres de dépistage n’a pas empêché la baisse des délivrances, marquant ainsi une baisse de -19% en septembre 2020. 

Le Ministre de la Santé se mobilise pour trouver rapidement des solutions. Cela permettrait de répondre aux attentes des personnes vivant avec le VIH et des professionnels.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.