Actualité

  • Home / Vivre avec le VIH / L’anti monument de…
L’anti monument de la lutte au sida : l’Artère, le jardin des dessins

L’anti monument de la lutte au sida : l’Artère, le jardin des dessins

Le 1er décembre 2006, Jacques Chirac a inauguré une œuvre de 1001m2 à la Villette. Elle raconte l’histoire du sida. 

Pour célébrer le quinzième anniversaire de cette inauguration, l’artiste Fabrice Hyber ouvrira un atelier participatif. Il se déroulera du samedi 22 mai au dimanche 13 juin 2021.

L’objectif : compléter l’œuvre de 2006 et à témoigner des transformations intervenues dans la lutte contre le sida. Par exemple : traitements, prévention, représentations…

Cette initiative est soutenue par Sidaction et le ministère de la Culture.

En 2001, vingt ans après le début de la pandémie, le président de Sidaction, le ministre de la Culture et le maire de Paris ont lancé une consultation afin qu’une œuvre pérenne, accessible au plus grand nombre, témoigne de cette histoire.

L’œuvre de Fabrice Hyber a demandé quatre ans de travail. Un an de conception, huit mois de réalisation, un an de terrassement. Enfin, un an pour assembler et coller les carreaux.

En 2021, l’actualisation de L’Artère pourrait être le moyen d’initier avec certains et de prolonger avec d’autres des réflexions et des actions en lien avec le virus du sida.

Avec les membres du Comité des familles, Yann, Dorothée, Fabien, Fatima, Hervé, Jeanette, Orient, nous avons fait une promenade sur le lieu. Sous le guide d’Yves Jammet de l’Association médiations culturelles & expérimentations sociales. Yves nous a parlé du projet artistique, nous a montré les jardins cachés de la Villette et nous a guidés sur l’œuvre produite en 2006.

Je vous invite à nous suivre, en promenade.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.