Actualité

  • Home / Covid-19 et VIH / Le COVID-19 et…
Le COVID-19 et les personnes vivant avec le VIH

Le COVID-19 et les personnes vivant avec le VIH

Source : Société Française de Lutte contre le Sida (SFLS)

Dernière mise à jour le 12/03/2020

Cher.e.s patient.e.s et personnes séroconcernées, vous êtes nombreux à contacter votre médecin pour demander des informations concernant l’épidémie actuelle de COVID-19 due au virus SARS-CoV-2.

A propos de ce virus en général

  • Actuellement, en France, les autorités sanitaires sont en vigilance maximale avec une volonté de transparence. Nous avons donc les mêmes informations que vous. Ces informations sont fiables et actualisées quotidiennement. A ce jour, en France, l’objectif est de freiner la propagation du virus. Néanmoins, cette situation évolue d’un jour à l’autre.
  • Voir les informations en annexe

A propos de la situation pour les personnes vivant avec le VIH :

A ce jour, aucune donnée scientifique ne permet d’affirmer que les personnes vivant avec le VIH sont plus exposées au risque d’acquisition du COVID-19 ni qu’elles développeront une forme plus grave de l’infection.

Néanmoins, toutes les personnes séropositives et leur entourage doivent prendre les précautions recommandées, puisqu’il s’agit d’un nouveau virus pour lequel beaucoup d’inconnues persistent. Bien que ce ne soit pas démontré pour le COVID-19, mais en se basant sur ce qui se passe avec d’autres virus, on peut supposer que pour les personnes vivants avec le VIH, le risque d’une forme grave est probablement plus élevé lorsque le taux de CD4 est bas (<200/mm3), ou en cas d’échec virologique sous traitement ou lorsqu’existent des maladies associées.

Les principaux facteurs de risque de formes graves ou de mortalité du Covid-19 connus à ce jour sont l’âge avancé et la présence de maladies associées, particulièrement les maladies cardiovasculaires, le diabète ou l’insuffisance respiratoire chronique. Ces pathologies associées peuvent parfois être présentes chez les personnes vivant avec le VIH.

Nos recommandations :

Compte-tenu de l’évolution actuelle de cette épidémie, nous recommandons à toutes les personnes vivant avec le VIH et leur entourage proche (puisque la transmission est principalement intra-familiale ) :

  • De suivre strictement les conseils régulièrement mis à jour par Santé Publique France (Annexe). Ces principes de bases s’appliquent à tous, mais doivent être appliqués avec rigueur pour les personnes les plus fragiles.
  • De porter un masque chirurgical uniquement si vous présentez des symptômes.
  • De prendre régulièrement vos traitements contre le VIH et les traitements des maladies associées. Si des mesures d’isolement ou de restriction de déplacement devaient être mises en œuvre dans les prochains jours, il est important de s’assurer que vous disposez d’un approvisionnement suffisant en médicaments afin d’éviter les ruptures de traitements (antirétroviraux et traitements des comorbidités associées) et d’étudier avec votre équipe soignante la mise en place de moyens de consultations à distance durant la période de restriction.
  • De maintenir un lien social, celui-ci devant se faire à distance durant cette phase épidémique.

Il est bon de rappeler les recommandations habituelles de prévention des complications pulmonaires pour les personnes séropositives : la vaccination annuelle contre la grippe saisonnière, la vaccination contre l’infection à pneumocoque, ainsi que l’arrêt du tabac.

Nous vous rappelons par ailleurs les mesures de prévention indispensables au contrôle de la propagation de l’épidémie :

  • Ne pas se saluer en serrant la main, ni s’embrasser, ni faire d’accolades.
  • Se laver régulièrement les mains au savon ou, en l’absence de point d’eau et de savon, d’avoir recours à la friction des mains avec une solution hydro-alcoolique.
  • Tousser et éternuer dans sa manche ou dans un mouchoir à usage unique.
  • Éviter autant que possible les transports en commun, les lieux publics avec forte densité de population (centres commerciaux par ex.) et reporter autant que possible les déplacements personnels et/ou professionnels (train/car/avion,…).
  • Favoriser le télétravail.

En cas de symptômes

Si des symptômes apparaissent (fièvre, toux, difficultés respiratoires…), Contactez par téléphone votre médecin traitant et informez votre médecin référent VIH (ne pas vous rendre à l’hôpital en première intention). En cas de mauvaise tolérance respiratoire, contactez le 15 en urgence.

Nous vous rappelons que les informations concernant l’épidémie évoluant rapidement, les présentes consignes seront amenées à être modifiées. Reportez-vous quotidiennement aux sites Internet des ministères et agences de santé dont vous trouverez les adresses et liens en page 5. Un point régulier est fait par la SFLS et la SPILF .

ANNEXES

La maladie COVID-19 débute après 2 à 14 jours d’incubation (en moyenne 3 à 7 jours) par des signes cliniques peu spécifiques (toux, fièvre ≥ 38° ou sensation de fièvre, essoufflement, fatigue, manque d’appétit, écoulement nasal, douleurs musculaires, maux de tête, maux de gorge). D’autres signes apparaissent ensuite dans certains cas : vomissements, diarrhées, vertiges, conjonctivite. L’analyse actualisée des données épidémiologiques met en lumière l’étendue des signes cliniques de l’infection, allant de formes sans symptômes jusqu’aux formes les plus graves. Les symptômes respiratoires restent au premier plan.

Plateforme téléphonique d’information “Nouveau coronavirus”

Accessible au 0800 130 000 (gratuit depuis un poste fixe en France, 7 j/7, 9 h à 19 h).

Permet d’obtenir des informations sur le Covid-19 et des conseils aux personnes ayant voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé

Infos générales sur le COVID-19 https://www.ecdc.europa.eu/en/coronavirus

Liste des pays européens : https://www.ecdc.europa.eu/en/cases-2019-ncov-eueea

Liste & carte des pays du monde https://www.ecdc.europa.eu/en/geographical-distribution-2019-ncov-cases

Liste mise à jour régulièrement des pays européens : https://www.ecdc.europa.eu/en/cases-2019-ncov-eueea

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.