Actualité

  • Home / Maladies associées au VIH / Le tabagisme chez…
Le tabagisme chez les personnes vivant avec le VIH

Le tabagisme chez les personnes vivant avec le VIH

Selon une analyse publiée dans la revue Aids, les personnes vivant avec le VIH ont environ 65 % de probabilité d’être consommatrices de tabac comparé aux personnes séronégatives. 

Cependant, un niveau élevé de cancers liés au tabagisme a été observé chez les personnes vivant avec le VIH. 

Le niveau élevé de cancers peut expliquer en partie pourquoi l’espérance de vie des personnes vivant avec le VIH reste inférieure à celle des personnes séronégatives. Et cela malgré des traitements efficaces. 

Une étude comparative de la consommation de tabac entre les personnes séropositives et séronégatives menée entre 1990 et 2018 nous montre que les moyens de consommations étaient majoritairement les cigarettes, les pipes, les cigares et le narguilé. 

Cette étude effectuée sur 11 000 personnes vivant avec le VIH et presque 11 millions de personnes séronégatives. 

De plus selon d’autres études les hommes vivant avec le VIH ont 68 % de probabilité en plus d’être consommateurs de tabac que les hommes séronégatifs. Le constat est le même pour les femmes vivant avec le VIH. Elle ont deux fois plus de probabilité que les femmes séronégatives de consommer du tabac. 

Des chercheurs expliquent ces résultats. Il s’agirait de l’exclusion sociale et de l’état dépressif dont les personnes vivant avec le VIH peuvent faire face. 

« Ces données appuient la nécessité d’intégrer le sevrage tabagique dans la prise en charge du VIH à travers le monde. Le développement de stratégies pour arrêter la consommation de tabac est une priorité claire. En particulier chez les personnes les plus vulnérables » en concluent les chercheurs. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.