Actualité

  • Home / Dépistage et prévention du VIH / Quoi de neuf…
Quoi de neuf pour la PrEP ? Les résultats de l’étude ANRS Prévenir

Quoi de neuf pour la PrEP ? Les résultats de l’étude ANRS Prévenir

Le professeur Jean-Michel Molina, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint-Louis a présente les données de l’étude ANRS Prévenir. 

Pour rappel l’objectif de l’étude était de voir l’efficacité de la PrEP sur une population ayant un risque d’exposition au VIH. 

L’étude s’est fait en Île-de-France, une région ou l’incidence du VIH est particulièrement élevée. 

Trois ans après le lancement de l’étude, le bilan est positif pour la PrEP. 

Elle a en effet une efficacité de 97%, avec une incidence au VIH dans le groupe testé de 2 pour 1000. Cela confirme donc l’efficacité de la PrEP.

Cette étude a été prolongée de cinq ans. Objectif, s’assurer sur le long terme la prise du traitement en cas d’exposition au virus pour les patients. 

De plus la prolongation permettra de tester de nouvelles façons de prendre la PrEP. 

Sur la question du suivi des IST, le professeur souligne qu’il faut continué de développer la recherche sur les IST. En créant des vaccins et en renforçant le dépistage. 

La prochaine étape est maintenant de faire connaître la PrEP à un plus large public. 

Les moyens de communications tels que les réseaux sociaux sont les meilleurs outils pour que les personnes exposées puissent accéder au traitement. 

La transmission d’informations est importante, surtout dans la lutte contre la mal information. En effet des personnes craignent les effets secondaires de la PrEP ce qui a un fort effet dissuasif. 

Cependant cette peur est infondée comme nous le prouve l’étude. Sur 3000 personnes il n’y a eu seulement trois arrêts suite à des maux de ventre.

Pour terminer notons que grâce aux résultats de l’étude la France est le premier pays en Europe et le second du monde à rendre la PrEP accessible et remboursée à 100%. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.