Actualité

  • Home / Discrimination / Restriction sur les…
Restriction sur les dons de sang par les homosexuels au Canada

Restriction sur les dons de sang par les homosexuels au Canada

Depuis les années 80 il est interdit pour les hommes homosexuels de faire un don du sang. Malgré des assouplissements, cette mesure reste discriminante et sans fondements. 

Cependant depuis la pandémie de Covid-19, quelques hommes ont pu donner leur sang car forcé à l’abstinence durant le confinement. 

On peut se demander pourquoi une telle mesure? En 1986, 2000 patients ont été contaminés par le VIH et 60 000 par l’hépatite C. Ces chiffres étaient directement reliées aux pratiques sexuelles des hommes homosexuels, créant ainsi une discrimination supplémentaire. 

Au fil des années et grâce à l’avancée dans la recherche contre le sida, des assouplissements ont pu être mis en place. Depuis 2019 la précaution d’abstinence est de 3 mois. 

Cette discrimination n’est pas propre au Québec, en France une alliance d’organisme a porté plainte pour discrimination. En effet il y a une différence de traitement réservée aux hétérosexuels. Ils doivent n’avoir eu qu’un partenaire lors des quatre mois précédant le don. 

La société canadienne du sang réclament ainsi une modification du règlement. Selon eux les donneurs doivent être sélectionnées sur leur comportement personnels et non pas par leur appartenance à un groupe jugé à risque. 

De plus cette mesure pousse certains couples homosexuels à mentir pour contourner le critère de 3 mois préférant la désobéissance qu’à l’inaction. 

À l’international plusieurs pays européens permettent aux hommes homosexuels le don du sang et aucun accident n’est survenu. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.