Actualité

  • Home / Dépistage et prévention du VIH / Cannabis médical : la…
Cannabis médical : la France rattrape son retard

Cannabis médical : la France rattrape son retard

De nombreux pays d’Europe ont décidé d’établir des mesures permettant un accès plus simple à la marijuana à des fins médicales. 

C’est notamment le cas des Pays-Bas, de l’Italie, ou encore du Royaume-Uni, mais qu’en ait-il de la France ?

Après de nombreux retards et reports, le décret 2020-1230 tant demandé, qui consiste à donner l’accord, pour permettre l’expérimentation du cannabis à des fins médicales, a enfin été publié le 9 octobre 2020. 

Une date qui va rester gravé pour Nicolas Authier, professeur de pharmacologie, qui été mécontent du retard de la France sur cet aspect médical.

Plus précisément, ce décret ordonne que l’expérimentation soit lancée « au plus tard » le 31 mars 2021, ouvrant ainsi la voie à environ 3000 patients nécessitant un traitement difficiles en raison d’une épilepsie, d’un cancer, ou encore de douleurs spastiques liées à la sclérose en plaques.

La France commence à rattraper son retard grâce à l’autorisation pour l’expérimentation du cannabis médical. Cette décision va permettre à de nombreux patients d’essayer des solutions complémentaires, dans le cadre d’un accompagnement médical. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.