Actualité

  • Home / Covid-19 et VIH / Suisse: les chiffres…
Suisse: les chiffres du VIH en baisse grâce à la COVID-19

Suisse: les chiffres du VIH en baisse grâce à la COVID-19

En 2020 la COVID-19 a permis de faire chuter d’un tiers le nombre d’infections au VIH. Cette diminution est également due aux traitements préventifs.

D’autres infections sexuellement transmissibles ont elles aussi sérieusement diminué : une diminution de 9% pour la chlamidya et de 11% pour les cas de gonorrhée. Mais la baisse n’est pas pas aussi forte que pour les cas de VIH, dont les infections ont baissé de plus de 30%.

Ces chiffres s’expliquent par les premiers effets de la PrEP : Depuis deux ans, le programme SwissPrEPared permet de faciliter l’accès à la PrEP pour 40 francs par mois. 

3000 personnes sont inscrites dans ce programme, pour la majorité des hommes homosexuels, qui sont le plus touchés par le VIH. 

Une étude démontre en effet l’efficacité de la PrEP de 99%, c’est un moyen de protection supplémentaire au préservatif. 

Cependant au lancement de la PrEP, malgré de bons espoirs ce traitement a suscité de nombreuse critiques. 

Le médecin épidémiologiste Benjamin Hampel nous rappelle les débuts de la PrEP en Suisse : ‘”au début, tout le monde avait peur que les mesures de prévention mises en place en Suisse depuis plus de 40 ans ne soient abandonnées d’un coup. Que tout le monde se mette à prendre la PrEP et ne porte plus de préservatif. Mais ça ne s’est pas confirmé. »

Le traitement permet ainsi une meilleure prévention, contre le VIH et toutes les infections sexuellement transmissibles.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.