Actualité

  • Home / Les autres associations / Une exposition pas…
Une exposition pas comme les autres, consacré au VIH

Une exposition pas comme les autres, consacré au VIH

Pour les passionnées d’histoire, de santé et de culture, le MUCEM est un musée social axé sur les phénomènes sociaux contemporains qui collecte, conserve et expose des objets, documents ou archives sur l’histoire et la mémoire de la lutte contre le sida. 

Ce projet existe depuis 1996, depuis que Michel Colardelle, le directeur du Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MuCEM), anciennement le Musée national des Arts et Traditions Populaires (MnATP) a eu l’idée de prendre en compte l’impact de l’épidémie de sida sur les mobilisations et les enjeux sociaux et également d’entamer une réflexion de fond sur le rôle du musée en tant que lieu mémoire et espace public. Le musée décide alors de faire entrer dans les collections patrimoniales de l’État, des objets et témoignages du quotidien, c’est une façon de les protéger, et au-delà des exclusions et du silence, de rendre ces objets inaliénables. 

Une collecte en lien avec l’épidémie de sida a eu lieu entre 2002 et 2006. Débutée en France, elle a concerné 49 pays euro-méditerranéens. 

Elle comprend environ 12 000 objets et témoignages : affiches, autocollants, badges, banderoles, brochures, cartes d’information, cartes postales, cassettes audio et vidéo, films, kits et outils de réduction des risques, lettres, livres, objets concernant les traitements, œuvres d’art, patchwork des noms, préservatifs, photographies, revues, rubans rouges, tracts, teeshirts. 

Ces objets ont été photographiés, enregistrés et archivés. Ces informations sont désormais disponibles dans une base de données en ligne sur le site Web du musée, et les chercheurs et le public peuvent les consulter en prenant rendez-vous. Ces réserves et collections sont situées dans le Centre de conservation et de recherche, à côté du désert de Belle de Mai. 

Pour l’exposition prévu pour 2021-2022, une collecte va être organisé pour compléter la collection afin de continuer d’entretenir l’histoire du sida.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.