Actualité

  • Home / Mon traitement VIH / VIH : K.O…
VIH : K.O grâce à une injection

VIH : K.O grâce à une injection

Une avancée faite sur les traitements et la prévention du VIH, va bouleverser les pratiques. Un nouveau rétroviral par injection, tous les deux mois, pourra aider à prévenir le VIH. 

L’arrivée d’un autre antirétroviral, va changer la vie des personnes vivant avec le VIH. Il n’y aura plus de prise quotidienne de pilules.

Des études montraient que cela pouvait aussi fonctionner comme prévention. Comme un vaccin.

Il y avait des incertitudes sur l’efficacité pour les femmes à propos de la pilule de la PrEP. Mais une étude démontrait que le cabotégravir (l’antirétroviral injecté tous les deux mois) prévient presque complètement l’infection du VIH chez les femmes. 

 « Le risque de contamination au VIH était neuf fois inférieur avec une injection de cabotégravir qu’avec la prise quotidienne de Prep », d’après un essai mené en Afrique du Sud.

Dans une étude « Latte-1 », 98 % des personnes sous traitement injectable pendant 1 an avaient maintenu une charge virale indétectable. «Une majorité de participants ou participantes ont déclaré préférer le traitement injectable au traitement par voie orale », précise Aidsmap.

Mais une autorisation de mise sur le marché de cette thérapie, doit être approuvée par l’Agence européenne du médicament. Puis les Etats décideront des conditions d’accès, du prix et du niveau de remboursement.

1 Comments

  • Merci bien pour information

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.